Conditions d’accès

Archives publiques

La communication des documents s'effectue en salle de lecture et selon la législation en vigueur (la loi du 15 juillet 2008 sur les archives) fixant les délais de communicabilité des documents et les possibilités de dérogation.

Conditions d'utilisation

La reproduction des· documents s'effectue ·selon leur état. Il est possible d'obtenir des photocopies et des numérisations.

Description physique

Le fonds après classement consiste en 1,25 mètre linéaire de documents. 11 comporte 10 cartons numérotés de 1 à 10.

Classement

Le fonds a été classé de manière thématique. Nous trouvons au début les généralités, puis le bois, différcnts métaux (fonte, cuivre, acier. ..), Les conditions particulières pour la fourniture, les pcintures et vernis, l'amiante, la quincaillerie, l'électricité, le textile et enfin une partie intitulée divers. Chacun de ces thèmes est classé par ordre de carton

Export PDF de l'IR

Inventaire

Archives de l'armement : Armement naval : Etablissement des constructions et armes navales de Guérigny : Fascicule de recueil des conditions particulières des marchés de la Marine (1910-1973)

Dates

1910-1973

Présentation du contenu

Collection dcs fascicules du recueil des conditions particulières des marchés de la Marine.

Le fonds traité dans ce répertoire numérique concerne l'ECAN de Guérigny. Il s'agit d'un recueil des conditions pm1iculières des marchés de la Marine, édité sous forme de fascicules par cet établissement dans la période 1910-1973. Ces derniers ont pour objet de préciser les conditions techniques auxquelles doivent satisfaire les produits livrés pour la Marinc ainsi que leurs conditions de recette et les essais correspondants. Ils concernent les bois, les fontes, les aciers de diveres nuances, les tôles, des pièces diverses, les accessoires de tuyautages, les câbles, les chaînes, les métaux cuivreux, le matériel électrique, les peintures, etc.... Les règlements provisoires relatifs à la classification, "homologation et les conditions d'approvisionnement des peintures marines et quelques spécifications du Service Technique des Machines concernant les huiles et fluides hydrauliques utilisés dans la Marine ont également été inclus dans cette collection.

Table des sigles

- CAN : Constructions et Armes Navales

- ECAN : Etablissement de Constructions et Armes Navale

- USN : United States Navy

Provenance

Etablissement des Constructions et Armes Navales (ECAN) de Guérigny

Organisme responsable de l'accès

Châtellerault

Évaluation

Des éliminations ont été réalisées.

Bibliographie

BELLEC, François,Arsellaux de Marine en France, éditions Chasse-marée - Glénat, Paris, 2008.

Historique de la conservation

A la fermeture de l'établissement, en plus de celles envoyées au Centre des Archivcs de l'Armement et du Personnel de Châtellerault, des archives de l'exEtablissement des Constructions et Armes Navales de Guérigny ont été également reversées auprès du service d'archives départementales de la Nièvre et du service historique de la Marine à Lorient.

Le présent instrument dc recherchc annule et remplace l'inventaire réalisé en mars 1972.

Caractéristiques matérielles

Certains documents sont volants et pas toujours bien conservés.

Biographie et histoire

L'ECAN de Guérigny est l'héritier d'une longue tradition métallurgique nivernaise. Le développement des forges de la Chaussade à Guérigny remonte au début du XVIIIe siècle. Profitant des ressources naturelles environnantes, principalement le minerai de fer, les forêts de chênes et de nombreux cours d'eau, Pierre Babaud de la Chaussade, maître de forges, implante à Guérigny unc manufacture qui connut en quelques décennies un essor considérable.

Les fabrications des forges ont été orientées depuis l'origine essentiellement vers les besoins de la Marine de guerre: gréements, ferrures, chaînes, ancres, blindages.... Le travail de la forge y avait une importance prépondérante.

Peu avant sa mort, Babaud de la Chaussade, vcnd ses forges à l'Etat en 1781. A la Révolution, les Forgcs de la Chaussade sont administrées par le Ministère de la Marine. Elles deviennent l'Etablissement des Constructions et Armes Navales de Guérigny.

Pendant la 1ère Guerre mondiale, l'Etablissemcnt pallie l'absence de production des usines métalliques occupées ou détruites. La fermeture des Forges fut pourtant envisagée dès la fin des hostilités. De fait, l'Etablissement est rattaché administrativement à l'Etablissement d'Indret de 1921 à 1925.

Pendant l'occupation allemande, j'établissement est cédé à la Société Lorraine des Aciéries de Rombas.

En 1966, l'ECAN occupe 52 ha de terrains dont 7 ha de bâtiments couverts dédiés à des activités industrielles. Il emploie 613 personnes.

A la fin des mmées 1960, l'exploitation du site devient de moins en moins rentable. Par mesure d'économie, le 5 juillet 1967, Pierre Messmer, ministre des Armées, décide de fermer l'établissement. Les forges arrêteront définitivement leur activité en 1971.

Dernière modification le 03/11/2021