HAXO et LIEDOT, Atlas de la Rocca d’Anfo, 1801-1814.

© Service historique de la Défense - HAXO et LIEDOT, Atlas de la Rocca d’Anfo, 1801-1814.

Cote : atlas du génie 183

De 1802 à 1813, la forteresse de la Rocca d’Anfo est construite sur les bords du lac d’Idro en Italie du nord, pour barrer le val Sabbia par lequel les Autrichiens étaient entrés dans la plaine du Pô en 1796 et 1799. Plusieurs projets successifs sont dessinés par les ingénieurs militaires pour accrocher les constructions sur les flancs de la montagne. En mai 1808, Napoléon Ier qualifie l’un de ces projets de folles dépenses. Inachevée malgré deux millions de francs dépensés, la forteresse est assiégée d’octobre 1813 à avril 1814. 

Aujourd’hui encore, elle présente un vertigineux empilement de casernes, de casemates à canons et de galeries défensives où se conjuguent la beauté sauvage des lieux et l’inspiration de l’architecture italienne. Mais des projets grandioses imaginés par les ingénieurs militaires français et italiens, il ne reste plus que les planches manuscrites et hautes en couleur de l’atlas conservé à la bibliothèque du Service historique de la Défense.

Imprimer la page

Dernière modification le 20/01/2021

Partager: Share