Le déroulement de la bataille

Ozanne, Nicolas, Première et deuxième positions du combat de Malaga, [s.l.], [s.n.], 1797. SHD/DBIB/ATR 243

Le comte de Toulouse quitta le port de Brest le 14 mai 1704 à la tête de 26 vaisseaux du Ponant (Dunkerque, Lorient et Rochefort), quatre frégates et six brûlots. Après être parvenu à éviter la flotte ennemie, il traversa le détroit de Gibraltar et arriva à Toulon le 11 juin.

Le 12 août, la flotte arriva à Barcelone, où le comte de Toulouse apprit la prise de Gibraltar, le 4 août précédent. En s’emparant du rocher, les Anglais s‘assuraient une position stratégique en Méditerranée, coupant ainsi l’accès des navires français à l’Atlantique.

La flotte française fit donc immédiatement voile vers le Détroit. Au cours d’une escale en rade de Vélez-Màlaga, le comte de Toulouse fut avisé de l’approche de l’ennemi, le 21 août.

A 8 heures du matin, les deux flottes se font face sur une longueur de 2 km. Les tentatives d’abordage se multiplient, sans succès, tandis que pleuvent sur toute la ligne une multitude de bombes. Peu à peu les tirs s’apaisent, à l’avant-garde puis au centre, tandis qu’à l’arrière-garde, le combat se poursuit jusqu’au soir. Le lendemain, le combat ne reprend pas mais la victoire refusa de choisir son camp.

 

Agrandir l'image

 

 

Dernière modification le 13/11/2020
Partager: Share