Maurice Genevoix (1890 - 1980)

Maurice Genevoix (1890 - 1980)
© Service historique de la Défense Maurice Genevoix (1890 - 1980)

Extraits du dossier conservé au Service historique de la Défense / CHA, Vincennes sous la cote GR 11 YF 863

Né à Decize (Nièvre), le 29 novembre 1890, Maurice Genevoix est promis à une belle carrière universitaire et d’enseignant.  Mobilisé en 1914, il doit interrompre ses études pour rejoindre le 106Régiment d’infanterie, comme sous-lieutenant.

Il participe à la bataille de la Marne et à la marche sur Verdun. Après quatre mois passés aux Éparges, son bataillon est envoyé à la «tranchée de Calonne », route forestière stratégique qui longe les Hauts de Meuse. C’est là que, le 25 avril 1915, il est touché par trois balles au bras et à la poitrine, qui lui sectionnent l’artère humérale. Il est évacué à l’hôpital de Verdun, puis à Vittel, Dijon et Bourges. Pour lui, la guerre est terminée. Après sept mois de soins, il est réformé à 70% d’invalidité.

La paix revenue, il renonce à sa carrière universitaire pour se retirer en Sologne et se consacrer à la littérature.

 

"(...) Toute ma force déjà révoltée m'a semblé s'agenouiller devant cette mort de mon ami (...). Une froideur dure, une indifférence dégoutée pour toutes les choses que je voyais, pour l'ignominie de la boue et la misère des cadavres, pour le jour triste sur la crête, pour l'acharnement des obus (...). Nulle violence ne me soulève, nulle houle de chagrin, nul sursaut d'indignation virile. Ce n'est même pas du désespoir, cette sécheresse du coeur dont je sens le goût à ma gorge; de la résignation non plus... Ce n'est que cela : une froideur dure, une indifférence desséchée, pareille à une contracture de l'âme. Tombez encore, aussi longtemps que vous voudrez, les gros obus, les torpilles et les bombes ! Ecrasez, tonnez, soulevez la terre en gerbes monstrueuses ! Plus hautes encore ! Plus hautes ! Comme c'est grotesque, mon Dieu, tout ça... "

Extrait de GENEVOIX, Maurice, Ceux de 14, Edition Omnibus, 1998, pp. 607-608

 

Consulter tous les documents (PDF)

État signalétique et des services

État signalétique et des services
État signalétique et des services
État signalétique et des services
État signalétique et des services
État signalétique et des services

Demande de réintégration à l'Ecole Normale par Ernest Lavisse, son directeur, et Maurice Genevoix

Demande de réintégration à l'Ecole Normale par Ernest Lavisse, son directeur, et Maurice Genevoix
Demande de réintégration à l'Ecole Normale par Ernest Lavisse, son directeur, et Maurice Genevoix
Demande de réintégration à l'Ecole Normale par Ernest Lavisse, son directeur, et Maurice Genevoix

La paix revenue, Maurice Genevoix renoncera à sa carrière universitaire pour se retirer en Sologne et se consacrer à la littérature.

En savoir plus

Vous pouvez venir consulter le dossier complet de Maurice Genevoix au Service historique de la Défense. Cote : GR 11 YF 863

Les journaux des marches et opérations du 106e régiment d'infanterie du 1er avril au 30 juin 1915 : JMO du 106e RI : GR 26 N 677/4    

Et pour aller encore plus loin

GIOVANANGELI Bernard (dir.), Écrivains Combattants de la Grande Guerre, Bernard Giovanangeli Éditeur / Ministère de la Défense, 2004, 255 p.

Dernière modification le 09/09/2019
Partager: