Conditions d’accès

Librement communicable

Description physique

15 ml

Classement

Il a fallu éliminer un nombre considérable de doubles principalement dans les exercices – jusqu'à une vingtaine d'exemplaires pour un même document – sans que, pour autant, les dossiers d'exercices présents dans ce fonds aient pu être tous complétés.

Quelques définitions.

Par dossier d'exercice, nous entendons l'ensemble de documents (notes, relevés de situations, ordres d'opérations, instructions, tableaux, cartes, etc.) donnés à chaque stagiaire au CHEM, comme à chaque élève de l'ESG pour réaliser un exercice.

Le dossier d'organisation est le dossier d'exercice en cours de conception et d'écriture.

Le dossier de base est le dossier qui peut comprendre la même typologie que le dossier d'exercice, mais qui sert de cadre général à tous les exercices d'une année donnée.

Export PDF de l'IR

Inventaire

Enseignement militaire supérieur

Dates

1900-1941

Présentation du contenu

On constate qu'à l'ESG, les cours magistraux conservent encore une grande importance, et que d'autre part ces cours sont immédiatement mis en application d'abord par des exercices sur la carte à réaliser à l'ESG ou à domicile, ensuite par des voyages sur le terrain. Au CHEM par contre plus de cours ou très peu, mais des conférences et des exercices.

Dans certains dossiers de ces exercices, en particulier dans l'ESG, on trouve des notes manuscrites, exemples du travail réalisé par les élèves, des annotations des correcteurs. Ces articles ont été classés comme dossiers documentaires. Dans le CHEM, les dossiers documentaires sont moins nombreux, mais généralement plus diversifiés : ils peuvent comporter des notes et des études, aussi bien que des bulletins de renseignements ou un projet de refonte de règlement.

Provenance
Ecole supérieure de guerre
Bibliographie

CEHD, Formation initiale de l'officier français de 1800 à nos jours, ADDIM, 1999.

COUTURE (Michel), « L'Enseignement militaire supérieur scientifique et technique : de sa nécessité à son développement jusqu'en 1986 », Revue historique des armées, n° 3, 2002, p. 51-58.

DELMAS (Jean), « L'École supérieure de guerre 1876-1940 », Revue historique des armées, op. cit., p. 41-50.

ORTHOLAN (Henri), « Doctrine et formation L'institution militaire française a-t-elle su former ses chefs ? », Revue historique des armées, op. cit., p.117-128.

https://www.ecole-superieure-de-guerre.fr/college-des-hautes-etudes-de-defense-nationale.html

Historique de la conservation

Il est difficile de retracer l'historique exact de la conservation de ces archives. La présence de nombreux trombones rouillés et de traces d'humidité nous laisse néanmoins penser que ces archives n'ont pas bénéficié de mesures de conservation particulières. Quelques documents en ont souffert, mais globalement le fonds reste dans un état satisfaisant, compte tenu des déplacements dont il a fait l'objet.

Cependant, les très importantes lacunes constatées laissent supposer qu'il a pu faire l'objet de pillages ou de destructions.

Documents en relations

La première source complémentaire se trouve dans le troisième bureau de l'EMA du fonds des archives rapatriées de Russie, principalement :

GR 7 NN 3 383-461 Instruction des cadres ;

GR 7 NN 3 625-659 Exercices et manœuvres ;

GR 7 NN 3 667-676 Mise à jour et diffusion des règlements et textes d'instruction ;

GR 7 NN 3 677-1020 Écoles ;

GR 7 NN 3 1092-1148 Instruction des réservistes.

En second lieu dans la série N classée et inventoriée par Jean Nicot, nous trouvons :

GR 2 N 264-276 CHEM ;

GR 2 N 277-288 CHEDN ;

GR 7 N 4001-4032 Troisième bureau de l'EMA, chapitre instruction.

Enfin en série XO un seul article concerne l'École supérieure de guerre, un grand nombre d'articles concernent l'École spéciale militaire :

GR XO 123 École supérieure de guerre : organisation, admission, programme.

Dernière modification le 20/11/2020

Format Physique