Conditions d’accès

Librement communicable.

Description physique

589 articles en 318 cartons.

Classement

Le classement initial du versement de 1948 n'étant plus satisfaisant, dans la mesure où il était fondé sur l'ordre alphabétique des matières, et l'intégration des suppléments exigeant une reprise d'ensemble, il a été procédé à un reclassement logique du fonds, qui présente dans une première partie les dossiers relatifs à l'administration centrale du ministère de la Guerre, et dans une seconde partie les archives relatives à l'organisation générale de l'armée. Si les analyses ont été revues, le choix a été fait de ne pas reprendre systématiquement le classement interne des dossiers. Il en résulte des dossiers abordant fréquemment plusieurs thématiques qu'on retrouve pour des périodes proches dans plusieurs articles. Pour les mêmes raisons, nombre d'articles couvrent un champ chronologique très vaste. Le lien entre les anciens cartons et dossiers et les nouveaux articles se trouve dans la table de concordance. Certains doubles ont été éliminés, et d'autres dossiers dont le maintien dans la sous-série Xs ne s'imposait pas, notamment la masse des inspections d'artillerie, ont été réattribués à d'autres sous-séries du cadre de classement.

Export PDF de l'IR

Inventaire

Introduction.

Dates

XVIIIe-XXe siècles.

Présentation du contenu

La sous-série se divise en deux parties relatives, pour l'une, à l'organisation et au fonctionnement de l'administration centrale du ministère de la Guerre et, pour l'autre, à l'organisation générale de l'armée. Le premier ensemble, constitué de 158 articles, comprend essentiellement des textes réglementaires, notes, rapports et états nominatifs relatifs aux attributions, au travail et au personnel des différents bureaux ou divisions du ministère, dans un ordre chronologique. Ces dossiers sont un témoignage particulièrement précieux de l'organisation de l'administration de la Guerre de la Révolution aux années d'après-guerre, voire aux années 1960 pour la gestion du personnel. Les réorganisations successives de l'administration centrale pendant la période révolutionnaire, sous le Premier Empire, au début de la Troisième République ou durant la Seconde Guerre mondiale y apparaissent aussi bien que le travail quotidien des bureaux ou la gestion du personnel. Le second ensemble, consacré à l'organisation de l’armée, est d'un volume bien plus important puisqu'il compte 430 articles, répondant à une typologie documentaire plus variée, allant du procès-verbal de réunion des commissions d'organisation au rapport d'inspection et de l'état nominatif au texte réglementaire sur l'habillement des troupes. Le tout est organisé, des affaires les plus générales aux corps et domaines d'action les plus particuliers, suivant un classement thématique qui fait succéder à l'organisation générale, aux commissions et aux inspections l'organisation des différentes armes et des services, la gestion du personnel au sens large, y compris le recrutement dans ses différentes formes, l'administration des corps de troupes et les questions d'intendance. Sont ainsi représentées, de manière plus ou moins complète et complémentaire, les différentes structures et domaines d'activités relevant de l'administration de la Guerre dont les archives sont par ailleurs conservées dans les autres sous-séries de la série X. La consultation de ces dossiers, malgré leur caractère parfois parcellaire, sera particulièrement fructueuse en ce qui concerne l'organisation générale de certaines armes ou corps comme les troupes coloniales, la gestion du personnel, notamment officier, le recrutement et la conscription sous l'Empire et pendant tout le XIXe siècle.

Provenance
ministère de la Guerre
Historique de la conservation

Les archives constituant la série X sont essentiellement issues du versement des archives administratives au Service historique, en 1948. Les dossiers généraux ou ne se prêtant pas à une répartition par arme ou par corps, comparable à celle qui prévaut dans les autres sous-séries, ont été rassemblées lors de ce versement dans la sous-série Xs. Cette sous-série très composite a été classée, dans une logique documentaire par ordre alphabétique des matières, dans les années ayant suivi ce versement. Son premier inventaire disponible, comptant 232 cartons cotés Xs 1 à 229, figure dans l'Inventaire des archives conservées au Service historique de l'état-major de l'armée (archives modernes) publié en 1954. Mais ce fonds primitif a été complété par un versement de la direction des personnels civils du ministère, dont une partie seulement des documents postérieurs à 1870 a été rattachée à la série N (Troisième République). L'inventaire de 1954 a fait l'objet d'une reprise en 1997 sous la forme d'un répertoire numérique détaillé (description au dossier), qui restait depuis le seul instrument de recherche disponible en salle de lecture. Or plusieurs suppléments, composant autant d'inventaires dactylographiés complémentaires, ont également été ajoutés à cette sous-série : des dossiers de commissions temporaires cotés Xs 231-246, des inspections d'artillerie cotées Xs 247-401, et des registres de dépêches ministérielles relatives aux troupes coloniales restées non cotées. L'accumulation de ces suppléments, l'état imparfait du classement du fonds primitif et des descriptions présentées par les différents inventaires successifs ont motivé le reclassement de cette sous-série et la rédaction d'un nouvel inventaire, opérations qui ont été réalisées en 2008 et 2009.

Thématique

Éditions

    1:

Dernière modification le 28/03/2019