Conditions d’accès

En application du code du patrimoine (article L 213-2), ces dossiers sont communicables dans un délai de 50 ans à compter du dernier document.

Description physique

5,15 ml

Export PDF de l'IR

Inventaire

Base aérienne 106 Bordeaux-Mérignac

Dates

1938-2018

Présentation du contenu

La vocation aérienne du site apparaît dès 1910 avec les pionniers de l'aviation. L'aérodrome devient mixte civil-militaire en 1935. Le 19 novembre 1936 est créée la base aérienne de Bordeaux-Mérignac qui accueille la bataillon de l'Air 106, les 19e et 21e escadres aériennes puis le GAO 518. Occupée par les Allemands la base est bombardée à plusieurs reprises puis détruite par l'occupant en 1944. Le terrain est rapidement remis en état et accueille des groupes de bombardement pour la poursuite des combats. En plus d'unités de bombardement la base accueille le Centre d'entraînement des réserves (CER) 304 et le Groupe de transport 2/63. En 1964 la formation des Forces aériennes stratégiques entraîne une réorganisation du bombardement. La base participe aux essais nucléaires au Sahara et en Polynésie. La dissolution du Commandement des Forces aériennes stratégiques (CIFAS) en septembre 1991 entraine le départ de plusieurs unités cependant la base récupère les unités stationnées précédemment sur les autres bases et casernes de Bordeaux. Le 23 mai 1995 la BA 106 reçoit le nom de tradition "Capitaine Michel CROCI".

Parmi les unités stationnées à Bordeaux on peut citer le Commando de parachutistes de l'Air (CPA) 30.566.

Documents en relations

Les archives du Centre de détection et de contrôle (CDC) relevant de Bordeaux-Mérignac sont également à rechercher dans les archives du secteur de triangulation trigonométrique 30/931 en sous-série AI 2 H.

Dernière modification le 05/02/2020

Format Physique