Jump to Navigation

Le Service historique de la Défense et le château de Vincennes

 

 

 

1706_0032_Couv_SHD_0.jpg

 

 

 

 

 

 

  Dans ses Mémoires intéressants pour servir à l’histoire de France, publiés en 1788, Guillaume Poncet de La Grave, un des premiers historiens de Vincennes, nous apprend que le cardinal Mazarin avait le projet de réunir dans le Donjon les « archives de l’État ». L’idée d’utiliser le château de Charles V et de Louis XIV comme cadre prestigieux du patrimoine historique de la Nation s’est concrétisée trois siècles plus tard : ce fut d’abord l’installation, au pavillon de la Reine, de la « Bibliothèque-musée de la Guerre », l’actuelle Bibliothèque internationale de documentation contemporaine, en 1925 ; ce fut ensuite l’arrivée au pavillon du Roi du Service historique de l’Armée, en 1949, rejoint ultérieurement par les Services historiques de l’armée de l’Air, de la Marine et de la Gendarmerie nationale.

  Il y a maintenant près de sept décennies que les archives et les bibliothèques militaires mais aussi l’histoire et la symbolique de la Défense ont Vincennes pour écrin. Durant ce laps de temps, grâce à la coopération des ministères de la Culture et des Armées, le château, qui avait terriblement souffert du second conflit mondial, a connu une véritable renaissance. La création de la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (1999) et celle du Service historique de la Défense (2005) ont réuni sous une tutelle unique notre patrimoine militaire, qu’il soit écrit ou monumental.

  Lieu de pouvoir, lieu d’histoire, le château de Vincennes est désormais la grande cité des archives de la Défense. C’est ce site exceptionnel que je vous invite à découvrir ici.

Pierre Laugeay

Chef du Service historique de la Défense

 

 

 

 

 

 

N° ISBN : 13 978-2-11-129073-0

56 pages

5 euros

Bon de commande

 

Tags:


Main menu 2

Article | by Dr. Radut