Jump to Navigation

Guerres et paix en affiches

 

 

SHD_Affiche_40x60_BAT.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Guerres et paix en affiches.

De l'ancien régime à Sentinelle

Du 24 juin au 22 septembre 2019 au château de Vincennes. Pavillon du roi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Service historique de la Défense cherche à conserver les traces de l’histoire militaire française sous toutes ses formes. Parmi celles-ci le rapport qu’a entretenu l’armée avec la population française est un aspect important  mais dont l’histoire est peu connue du grand public.

Ce lien est notamment représenté dans les fonds du SHD au travers de l’importante collection d’affiches qui y est conservée. Cet ensemble a connu un enrichissement conséquent avec l’acquisition du fonds « Claude Boudey ».

À la fin de l’année 2016, alerté par le Centre National et Musée Jean-Jaurès (CNMJJ) à Castres, le SHD décide de l’acquisition d’une grande partie de la collection de ce passionné qui est parvenu à réunir l’une des plus importantes collections privées d’affiches militaires en France. Jamais une acquisition d’une telle ampleur n’avait encore été organisée au SHD : il s’agit de plus de 1 000 affiches de grande qualité qui n’étaient pas déjà conservées par l’institution. 

L’exposition présentée par le SHD porte la marque du fonds « Boudey » qui en constitue l’épine dorsale.

 

Vecteur de communication incontournable pour l’armée et l’État, l’affiche a cherché à toucher la population en temps de paix comme en temps de guerre, de l’Ancien régime jusqu’à nos jours. L’exposition met en parallèle l’évolution de ce média avec le contexte historique marqué par la Première Guerre mondiale, l’empire coloniale français pendant l’entre-deux-guerres, puis l’opposition et les divisions nées de la Seconde Guerre mondiale avant les guerres de décolonisation jusqu’à la situation actuelle de la France dans le monde.

Ainsi l’affiche évolue selon la conjoncture historique mais aussi en fonction des évolutions technologiques liées à sa création et à sa diffusion, et enfin elle évolue avec le public qu’elle vise.

 

Cette exposition a pour but de montrer et comprendre l’histoire autrement, par l’évolution d’un médium très important pour la communication officielle et donc pour les militaires. Elle est présentée selon un plan chrono-thématique lié à la fois à l’évolution du support (par exemple comment l’apparition des affiches illustrées fait disparaître la relative neutralité des placards et intervenir la notion de séduction du passant) et à la chronologie des événements internationaux dont les deux conflits mondiaux forment la trame et les ruptures. Comme l’écrivait Laurent Gervereau : « Parler de l’affiche politique c’est comprendre le rapport des gouvernants et des gouvernés, des pouvoirs et des oppositions ». Ici le cadre sera plus militaire que politique même si les deux sont intimement liés.

L’étude des affiches montrera quelle image l’armée souhaite donner d’elle-même mais aussi le regard de la population sur l’institution et donc les attentes des citoyens vis-à-vis de l’armée. Enfin seront également présentés des tracts et affichettes car il s’agit du même mode de communication souvent utilisé en parallèle.

 

 

Plan

1re partie : Avant 1914, l’évolution des affiches de l’ancien régime à l’affiche illustrée

2e partie : La Première Guerre mondiale, propagande et artistes en guerre

3e partie : L’entre-deux-guerres, vers de nouveaux horizons, le recrutement et les colonies

4e partie : La Seconde Guerre mondiale, guerre de propagande entre Vichy et Londres

5e partie : La communication militaire à l’épreuve de la décolonisation, la mutation de l’armée vue par les affiches de recrutement et l’exemple du travail d’un bureau d’action psychologique en Algérie

6e partie : L’affiche militaire jusqu’à aujourd’hui, un support toujours d’actualité

 

Cette exposition a été conçue par le Service historique de la Défense (SHD), en partenariat avec le Musée de l’Armée, l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD), la Délégation à l’information et à la communication de la défense (DICoD) et la Bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP).

Avec le soutien de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives (DPMA).

 

L’exposition est accompagnée d’un livret de 60 pages. Prix : 5 €  Bon de commande

 

Commissariat scientifique

M. Benjamin Doizelet, chargé d’études documentaires au Service historique de la Défense, chef de la division des archives iconographiques.

 Mme Sophie Luca, chargée d’études documentaires au Service historique de la Défense, adjointe au chef de la division des archives iconographiques.

Capitaine Yves-Marie Rocher, conseiller scientifique au Service historique de la Défense.

 

Commissariat technique :

M. Stéphane Le Borgne, attaché principal d’administration au Service historique de la Défense.

 

Conseil scientifique :

M. Thierry Devynck, conservateur responsable du fonds des affiches à la bibliothèque Forney.

M. Jean-François Dubos, conservateur en chef des bibliothèques au Service historique de la Défense.

Mme Marie-Françoise Garion, conservatrice en chefet directrice-adjointe de la Bibliothèque historique de la ville de Paris.

Mme Lucie Moriceau-Chastagner, chargée d’études documentaires à l’ECPAD.

M. Emmanuel Ranvoisy, chargé d’études documentaires au Musée de l’Armée.

 

 

 

 

Renseignements pratiques

 

Service historique de la Défense – Château de Vincennes – Avenue de Paris – 94306 Vincennes Cedex. Métro Château de Vincennes

Pavillon du roi, 1er étage, salles d’exposition.

Dates : du 24 juin au 22 septembre 2019  

 
  • Lundi 13h00-17h00                                                                                 
  • Mardi au jeudi 9h00-17h00                                   
  • Vendredi 9h00-16h00                                                                                         
  • Samedi 9h30-15h00
  • Fermeture les dimanches et les jours fériés
  • Ouvertures exceptionnelles les dimanches 7 juillet et 4 août

 

Des visites commentées sont proposées au public. Durée estimée de la visite : 1 heure environ.

  • Le vendredi 5 juillet à 14H00 
  • Le dimanche 7 juillet à 14H30 et à 16h00
  • Le vendredi 12 juillet à 14H00
  • Le vendredi 19 juillet à 14H00
  • Le vendredi 26 juillet à 14h00
  • Le dimanche 4 août à 14h30 et à 16h00
  • Le vendredi 6 septembre à 14h00
  • Le vendredi 13 septembre à 14H00
  • Le vendredi 20 septembre à 14H00 

Inscription souhaitée via ce formulaire

Tags:


Main menu 2

Article | by Dr. Radut