Jump to Navigation

Exposition L'Armistice

 

SHD ARMISTICE Affiche_A4_Pantone2727_en_RVB_0.jpg

 

 

 

 

 

 

 L’Armistice, 11 novembre 1918. Un document, une histoire.

 

Du 22 octobre 2018 au 22 janvier 2019 au château de Vincennes.

Pavillon du roi.

 

 

 

P. Chancerel.png           

Présentation de l'exposition par Pierre Chancerel, conservateur du patrimoine.

 

 
 
 
 
 
 
 

Cette exposition sera l'occasion de présenter au public la convention originale d’armistice conservée au SHD depuis 1921. Centrée sur ce document exceptionnel officiel, l’exposition privilégie un discours articulé autour de l’action des acteurs militaires et politiques qui ont préparé et signé l’armistice. La réception de l’armistice par les Poilus sera évoquée et l’annonce de l’évènement permettra d’aborder les sociétés en guerre.

 

L’exposition définit ce qu’est un armistice, en distinguant cette notion d’un traité de paix ou d’une capitulation. Alors même que la date du 11 novembre 1918 a été perçue par les contemporains et est encore considérée aujourd’hui comme la fin de la guerre, l’événement ne constitue stricto sensu qu’une trêve. Néanmoins, pour s’assurer que l’Allemagne n’ait pas les moyens de reprendre les armes, les Alliés ont imposé de nombreuses clauses qui dépassent les questions militaires et qui préfigurent les débats de la conférence de la paix.

 

Le visiteur découvrira une sélection de documents originaux issus des fonds d’archives et des collections de la bibliothèque du Service historique de la Défense et des reproductions de documents de l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD). Quelques documents originaux prêtés par d’autres institutions partenaires sont également présentés.

 

L’exposition est accompagnée d’un album d’environ 60 pages, composé des textes de l’exposition et de reproductions d’une soixantaine de documents originaux présentés sous vitrine. Prix : 5 €  Bon de commande

Pour accompagner les familles et le jeune public, un livret pédagogique sous forme de questionnaire est disponible ici

 

vecteur-famille-dessin-art-libre_23-2147496009.jpg

 

Des ateliers pédagogiques pour les familles (enfants de 6 à 11 ans) sont également organisés les mercredis 21 novembre, 12 décembre et le vendredi 4 janvier de 14h à 15h30 autour de la Grande Guerre avec une visite de l’exposition. Pour vous inscrire, c’est ici.

 

 

Propos de l’exposition

L’exposition est articulée en cinq sections destinées à présenter le contexte, les acteurs et la réception de la signature de l’armistice.

 

  •    Pourquoi un armistice en novembre 1918 ?

À partir du mois de juillet 1918, le contexte est marqué par l’affaiblissement de l’Allemagne en raison tout à la fois de la contre-offensive française, des défaites ottomane et autrichienne et de la révolution intérieure allemande. L’exposition présente une chronologie indiquant les grandes dates de la période depuis le 15 juillet 1918 jusqu’à la signature du traité de paix.

 

  •     Les négociations de l’armistice

Cette partie présente les phases de la négociation depuis la demande allemande d’armistice. Elle permet de montrer le rôle des grands acteurs français – le maréchal Foch, le président du Conseil Georges Clemenceau, le président de la République Raymond Poincaré et les différents ministres – ainsi que leurs interactions avec les États alliés.

 

  •     Le contenu du texte de l’armistice

Autour du registre original contenant l’armistice, les 264 pages qui le composent sont présentées sous forme numérique dans une borne interactive. Le contenu de l’armistice est décrypté grâce à un schéma présentant de façon didactique 5 domaines (livraisons de matériel aux Alliés, renforcement de l’appareil commercial et financier des Alliés, libération des prisonniers de guerre, gains territoriaux et indemnisation des civils des territoires occupés) à proximité de la convention d’armistice et de la borne. Chacun de ces thèmes est illustré par une image.

 

  •      L’événement de la signature

La signature de la convention d’armistice a lieu après l’épopée de la délégation allemande qui a traversé les lignes alliées pour parvenir jusqu’à Rethondes. Chacun des signataires du texte fait l’objet d’une présentation.  L’exposition raconte aussi une histoire matérielle et présentera l’histoire des versions française et allemande, en particulier le retour à Paris de l’exemplaire français puis son versement au Service historique de l’Armée.

 

  •     Réception et prolongements de l’armistice

Cette partie est l’occasion d’évoquer les sociétés en guerre, en distinguant le front et l’arrière. Elle montre que l’armistice est vu par les contemporains comme la fin de la guerre, ce qu’illustre le voyage de Raymond Poincaré et Georges Clemenceau en Alsace-Lorraine dès le mois de décembre 1918. L’exposition est enfin l’occasion de revenir sur un élément méconnu : l’armistice a été prolongé à trois reprises jusqu’en 1919, ce qui a engendré de nouvelles négociations avec l’Allemagne et entre Alliés.

 

Commissariat et comité scientifique

Un comité scientifique composé d’historiens et de personnels d’institutions de conservation spécialistes de la Première Guerre mondiale, accompagne le commissaire dans la rédaction des textes et le choix des documents exposés. Le pilotage de la conception et de la préparation de l’exposition est assuré par le bureau de la communication et de la valorisation du Service historique de la Défense.

Commissaire de l’exposition :

Pierre Chancerel, conservateur du patrimoine au Service historique de la Défense

Membres du comité scientifique de l’exposition :

LCL Jean Bourcart, historien (Service historique de la Défense)

Michael Bourlet, historien et professeur de lycée

Bertrand Fonck, conservateur du patrimoine, chef du département des fonds d’archives (Service historique de la Défense)

Véronique Goloubinoff, responsable du fonds Première Guerre mondiale (Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense)

Hélène Guillot, archiviste, chef de la division Guerre et armée de Terre (Service historique de la Défense)

François Lagrange, historien, conseiller historique (Musée de l’Armée)

Philippe Nivet, professeur des universités (Université de Picardie Jules Verne)

 

 

 Livre debout convention armistice copie_2.jpg   

     

      Découvrez le texte de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918 ( Cote GR 15 N 96 )

 

 

 

 

 À l’occasion de l’exposition sur l’Armistice au Château de Vincennes, le SHD vous propose une sélection de ses publications.

Les ouvrages sont en vente sur place au point de vente du Service historique de la Défense, château de Vincennes

Vous pouvez aussi les commander en adressant le bon de commande (des publications et/ou de la RHA) avec votre paiement.

 

·         Journal de marche de Joffre – 331 pages (15 euros)

·         Armées françaises de 1918 à 1939 Tome 3, Le temps des compromis – 301 pages (14 euros)

·         Armées françaises de 1918 à 1939 Tome 4, La fin des illusions – 311 pages (14 euros)

·         Bâtir une nouvelle sécurité : la coopération militaire entre la France et les Etats d’Europe centrale et orientale de 1919 à 1929  - 704 pages (4 euros)

·         Les poilus ont la parole– 592 pages (12 euros)

·         Le Général Berthelot et l’action de la France en Roumanie et en Russie méridionale 1916-1918– 1 120 pages (10 euros)

·         Archives de l’aéronautique militaire de la Première Guerre mondiale. Répertoire numérique détaillé de la série A (1914-1919) et guide des sources– 570 pages (20 euros)

·         Archives de la Grande Guerre. Guide des sources conservées par le SHD relatives à la Première Guerre mondiale– 624 pages (22 euros)

·         1914-1918 Le ciel en guerre Album exposition– 58 pages (5 euros)

·         Gendarmerie prévôtale et maintien de l’ordre 1914-1918– 166 pages (5 euros)

·         Guynemer, un mythe, une histoire– 166 pages (10 euros)

·         Les « As » français de la Grande Guerre (2 tomes)– 376 pages et 341 pages (10 euros)

 

 

(télécharger le bon de commande des publications ici)

 

  Le  SHD vous propose également une sélection de revues historiques des armées (RHA) :

 

·         RHA n°    93  -  Cinquantenaire de 1918 – 143 pages (8 euros)

·         RHA n°  123  -  Recrutement – Obligado 1845 – Aérostiers 1914-1918 – 143 pages (8 euros)

·         RHA n°  203  -  Grande Guerre Année 1916 – 143 pages (8 euros)

·         RHA n°  212  -  Grande Guerre Année 1918 – 143 pages (8 euros)

·         RHA n°  216  -  1919 – 143 pages (8 euros)

·         RHA n°  242  -  Les grandes batailles et la fin de la guerre – 143 pages  (13 euros)

·         RHA n°  251  -  1918 La fin de la 1ère guerre mondiale – 143 pages (13 euros)

·         RHA n°  288  -  L’année 1917  - 143 pages (13 euros)

 

(télécharger le bon de commande des RHA ici)

 

 

 

 

Renseignements pratiques

Service historique de la Défense – Château de Vincennes – Avenue de Paris – 94306 Vincennes Cedex. Métro Château de Vincennes

Pavillon du roi, 1er étage, salles d’exposition.

Dates : du 22 octobre 2018 au 22 janvier 2019 

 
  • Lundi 13h00-17h00                                                                                 
  • Mardi au jeudi 9h00-17h00                                   
  • Vendredi 9h00-16h00                                                                                         
  • Samedi 9h30-15h00
  • Fermeture les dimanches et les jours fériés. 
  • Fermeture du 24 décembre au 1er janvier inclus. Réouverture le 2 janvier.

 

Des visites commentées sont proposées au public.

  • Le vendredi 16 novembre 2018 à 14h00 
  • Le vendredi 23 novembre 2018 à 14h00
  • Le vendredi 30 novembre 2018 à 14h00
  • Le vendredi 7 décembre 2018 à 14h00
  • Le vendredi 14 décembre 2018 à 14h00
  • Le vendredi 4 janvier 2019 à 14h00
  • Le vendredi 18 janvier 2019 à 14h00

Durée estimée de la visite : 1 heure environ.

Des visites commentées sont proposées au public. Inscription souhaitée via ce formulaire

Des visites guidées peuvent également être demandées pour des groupes de 10 personnes minimum. Contact : shd-vincennes-valorisation.chef.fct@intradef.gouv.fr

 

 

Tags:


Main menu 2

Article | by Dr. Radut