Conditions d’accès

Archives publiques

Fonds librement communicable

Description physique

3436 articles en 1062 cartons

Classement

Le cadre de classement adopté pour le fonds regroupant les cotes 9 NN 4 1 à 9 NN 4 1036 suit l’organisation administrative de la 4e direction, en respectant les attributions de chaque bureau et de leurs sections, compte tenu du fait que du 2e bureau relèvent de loin la plus importante part de ces archives. Pour ce qui concerne le fonds complémentaire (constitué des cotes 9 NN 4 1037 à 1052), il a été choisi de respecter le même mode de classement que pour les cotes 9 NN 4 1 à 1036. Les documents relatifs au temps de guerre ont fait l’objet d’un classement séparé à la fin de chaque dossier. En raison du caractère très lacunaire de ces archives, il a été choisi d’inclure les bordereaux 3 d’envoi dans les typologies en l’absence des dossiers correspondants. On notera que la 3e section du 2e bureau, outre ses fonctions d’administration du domaine militaire, reprend les attributions de la 5e section en ce qui concerne les transmissions et la télégraphie militaire, au vu des documents qu’elle échange avec la Direction du matériel des transmissions pendant la période 1935-1937.

Export PDF de l'IR

Inventarios

Archives rapatriées de Russie (Fonds Moscou) : direction du Génie

Fechas

1791-1940

Présentation du contenu

Ce fonds s'organise autour des principaux services de la direction, à savoir le cabinet du directeur, le 1er bureau (personnel), le 2e bureau (matériel) et le bureau des services généraux.

TABLE DES SIGLES

ALVF - artillerie lourde sur voie ferrée

AMC - auto-mitrailleuse de reconnaissance

BAF - bataillon alpin de forteresse

BG - bataillon du génie

BILA - bataillon d'infanterie légère d'Afrique

BLM - brigade légère mécanique

CA - corps d'armée

CGC - chemin de grande communication

CIC - chemin d'intérêt commun

CMG - centre de mobilisation du génie

CORF - commission d'organisation des régions fortifiées

CS - chemin stratégique

CSG - centre de spécialisation du génie

CTG - - comité technique du génie

CVO - chemin vicinal ordinaire

DA - division aérienne

DAT - défense aérienne du territoire

DC - division de cavalerie

DCA - défense contre avions (ou aéronefs)

DI - division d'infanterie

DMP - dispositifs de mines permanents

ECMB - établissement central du matériel de baraquement

ECMCF - établissement central du matériel de chemins de fer

ECMG - établissement central du matériel du génie

ECMGG - établissement central du matériel de guerre du génie

ECMT - établissement central du matériel de transmissions

ECMTM - établissement central du matériel de la radiotélégraphie militaire

EMA - - état-major de l'armée

EOR élève-officier de réserve

FCM - Forges et Chantiers de la Méditerranée

FM - fusil-mitrailleur

GAM - groupe d'artillerie de montagne

GF - groupe fortifié

GMP - Gouvernement militaire de Paris

GQG - Grand Quartier Général

GRM - Garde républicaine mobile

ITTF - inspection technique des travaux de fortifications

JO - Journal Officiel

PMF - parc mobile de fortification

PRG - parc régional du génie

RA - régiment d'artillerie

RAC - régiment d'artillerie de campagne

RAL - régiment d'artillerie lourde

RALVF - régiment d'artillerie lourde sur voie ferrée

RFM - région fortifiée de Metz

RG - régiment du génie

RI - régiment d'infanterie

RIA - régiment d'infanterie alpine

RM - région militaire

SEMCF - section d'études du matériel de chemins de fer

SEMG - service électromécanique du génie

SEMT - section d'études du matériel de transmissions

SFAM - secteur fortifié des Alpes-Maritimes

SMF - service des matériels de la fortification

STG - section technique du génie

TPS - télégraphie par le sol

TSF - télégraphie sans fil

Provenance

Ministère de la Guerre

Organisme responsable de l'accès

Vincennes

Historique de la conservation

L’ensemble de ce fonds est constitué d’archives rapatriées de Russie, saisies dans un premier temps par les Allemands à l’issue de la campagne de France puis par les Russes en 1945. Un premier tri d’archives a abouti à la constitution du répertoire analytique qui comprend les cotes 9 NN 4 1 à 9 NN 4 1036. Les archives qui ont été identifiées lors du tri final des fonds du génie de l’armée de terre en provenance de Moscou portent les cotes 9 NN 4 1037 à 9 NN 4 1052, qui constituent donc un supplément à la partie principale.

Documents en relations

SOURCES COMPLEMENTAIRES

GR 9 N, 4e direction

GR 8 NN, direction du contrôle

GR Xe, archives administratives du génie, 1661-1870

GR Xs, organisation de l'armée et de l'administration centrale

GR 1 V, Dépôt des fortifications

GR 2 V, section technique du génie et service des cuirassements

GR 3 V, inspection du génie

GR 4 V, directions des travaux du génie

Biographie et histoire

4e direction

La 4e direction porta l'appellation de 3e division en 1795, puis celle de 7e division en 1797. Supprimée en 1798 (rattachée à l'artillerie), la division du génie redevient autonome en 1800. En 1822, le service du génie est rattaché à la direction générale du personnel. En 1833, le bureau du génie devient sous-direction, puis 5e division en 1840 et 3e division en 1853. La 4e direction est créée en 1864 avec deux bureaux (personnel et matériel). Pendant la période succédant à la guerre de 1870, le génie est écartelé entre la direction du personnel et la direction du matériel. La 4e direction reprend son existence en 1878 de façon durable avec ses deux bureaux, auxquels viendront s'ajouter un cabinet du directeur en 1889 et un bureau des services généraux en 1935.

Última modificación el 10/02/2022