Conditions d’accès

Archives privées

Librement communicable et librement reproductible dans le respect du code du Patrimoine.

Description physique

21 articles; 4 ml
Export PDF de l'IR

Inventory

Fonds de la famille de Négrier

Dates

1776-1934

Présentation du contenu

Le fonds se compose des papiers des divers officiers de la famille de Négrier, avec une large prépondérance des archives du général François-Oscar de Négrier (correspondance, travaux, instructions, manuels, cartes, etc.) sur l’ensemble de sa carrière et de son action en Algérie, Tonkin et au Conseil supérieur de la Guerre, sur de nombreuses questions d’ordre militaire, auxquelles s’ajoutent des documents personnels (correspondance privée, comptes, états de service, testament, etc.) Des albums photographiques, ainsi que de la correspondance familiale provenant de d’Aldéric de Négrier, complètent le fonds.

Provenance
François-Gabriel de Négrier (1753-1802); François-Gabriel-Charles de Négrier (1760, tjrs vivant en 1821); François-Casimir de Négrier (1788-1848); François-Oscar de Négrier (1839-1913)
Organisme responsable de l'accès
Vincennes
Biographie et histoire

François-Gabriel de Négrier(1753-1802): garde de la Marine en 1772, lieutenant de vaisseau en 1782, il commande par intérim la frégate Bellone lorsque celle-ci et la frégate Junon s'emparent du vaisseau anglais de 70 canons Ardent. Il épouse en 1787, à Lisbonne, dona Maria Anna de Clamouse-Palyart, puis commande la frégate La Favorite en 1790-1791, avant d'émigrer au Portugal à la fin 1791. Il est nommé lieutenant-colonel dans l'armée auxiliaire du Roussillon et reste au service du Portugal jusqu'à sa mort en 1802.

François-Gabriel-Charles de Négrier (1760, tjrs vivant en 1821), frère cadet du précédent est lieutenant au régiment de Soissonnais en 1782, part combattre en Amérique de 1780 à 1783, puis émigre dans l'armée de Condé en 1791. Capitaine en 1792, il passe dans l'armée anglaise de 1795 à 1798 et reste en Angleterre jusqu'en 1801, époque à laquelle il rentre en France. Il est plus tard directeur du télégraphe à Calais.

François-Casimir de Négrier (1788-1848) est officier dans les armées de l'Empire et fait la guerre d'Espagne (1809-1813), puis est blessé à Waterloo. Il décède lors des journées de Juin 1848, d'une balle au front tirée rue du faubourg Saint-Antoine.

François-Oscar de Négrier (1839-1913), saint-Cyrien, est officier dans l'infanterie lorsqu'il se distingue lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871, à la tête du 2e bataillon de Chasseurs à pied puis du 24e régiment de Chasseurs. Passé à la Légion étrangère en 1879, il y commande le 2e régiment étranger de 1881 à 1883 lors de la répression des soulèvements des tribus algériennes. Puis il participe aux opérations du Tonkin de 1884 à 1886. Il assure ensuite divers commandements, est nommé général de division à 45 ans et siège au Conseil supérieure de la Guerre, avant de passer cadre de réserve en 1904.

Last modification on 02/10/2020