Recherches historiques, études et enseignement

Au sein du Département Histoire et symbolique, en lien avec les autres personnels scientifiques du SHD, la Division Recherches, Études et Enseignement (DREE) travaille principalement à partir des fonds et collections conservés au château de Vincennes.

 

Les missions de la DREE

 

La DREE est chargée de faire rayonner l’esprit de défense via le développement de la recherche et de l’enseignement de l’histoire militaire, en priorité dans l’enseignement supérieur. Dans ce cadre elle participe à l’animation de la recherche en France et à l’étranger, en coopérant avec le monde académique et les écoles de l’enseignement militaire. Cette action se déploie de multiples manières :

  • Organisation de colloques, journées d’études et conférences
  • Réalisation d’études demandées par les cabinets, états-majors et services du ministère des Armées
  • Rédaction d’articles et ouvrages scientifiques
  • Soutien et participation à la Revue historique des Armées éditée par le SHD
  • Enseignement dans les écoles militaires et le supérieur
  • Sessions de formations consacrées à l’histoire militaire
  • Conseils aux étudiants et historiens confirmés dans leurs recherches

L’ensemble des activités de la DREE s’effectue sous la direction du maître de conférence Jean Martinant de Préneuf, et sous l’autorité scientifique du professeur des universités Walter Bruyère-Ostells, directeur de la recherche historique. La DREE regroupe au total une quinzaine de chercheurs, civils et militaires répartis en cinq bureaux.

 

 

Les chargés de recherche, d’étude et d’enseignement

 

Jean Martinant de Préneuf

Maitre de conférence. Chef de la division.

Jean de Preneuf est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Lille et membre de l'UMR IRHiS 8529. Depuis septembre 2017, il est détaché au Service historique de la Défense comme chef de la Division recherche, études, enseignement. Il est membre du conseil scientifique du GIS Histoire et sciences de la mer et lieutenant de vaisseau de réserve. Il est également l’auteur d’une thèse de doctorat intitulée « Mentalités et comportements religieux des officiers de Marine sous la Troisième République ».


Domaines de recherche :

  • Histoire navale contemporaine de 1850 à nos jours (officiers de marine, historiographie et mémoires, doctrine et opérations, relations interalliées)
  • Rapports politico-militaires 1870-1940
  • Usages du passé par les armées européennes 



Publications récentes :

La Marine nationale dans la Grande Guerre : une histoire à redécouvrir, codir. avec T. Vaisset-P. Vial, Revue d’histoire maritime, n°20, avril 2015, p. 1-203

Entre terre et mer. L’occupation militaire des espaces maritimes et littoraux en Europe depuis l’époque moderne, co-dir. avec A. Lambert-E. Grove, Economica, Coll. « Bibliothèque stratégique », 2014, 453 p.

Un héros pour tous : Jean Lherminier et le Casabianca, figures emblématiques du mythe résistancialiste de 1942 à nos jours, in Héros militaire, culture et société (XIXe-XXe siècles), co-dir. avec C. d’Abzac, IRHiS-IRSEM, publié en ligne en oct. 2012, 

L’écriture de l’histoire navale française à l’époque contemporaine : un modèle national, avec M. Motte, « La recherche internationale en histoire maritime : essai d’évaluation », Revue d’histoire maritime, PUPS, n°14, 2010, p. 341-356, version longue publiée dans Revue historique des armées, n° 257, 2009, p. 27-43.

 


Bureau Air

 

Jean-Charles Foucrier

Docteur en histoire

jean-charles.foucrier@intradef.gouv.fr

Monsieur Jean-Charles Foucrier est docteur de l’Université Paris IV-Sorbonne, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, auteur d’une thèse sur les bombardements alliés sur la France publiée sous le titre la Stratégie de la destruction (Vendémiaire, 2017).

 

Domaines de recherche :

  • Histoire de l’aéronautique
  • Histoire du décryptage
  • Histoire de la recherche scientifique opérationnelle
  • Histoire de la médecine
  • Relations franco-polonaises au XXe siècle

 

Publications récentes :

Livre : La Guerre des scientifiques, Perrin, 2019

Articles :

- « Bombing France: Solly Zuckerman and the Transportation Plan », in Nacelles, n°8, Presses Universitaires du Midi, Université de Toulouse, 2020.

- « Enigma, les décrypteurs polonais et les services secrets français, 1932 – 1945 », in Prace Historyczne, n°146 (1), Presses de l’Université de Jagellonne, Cracovie, 2019. 


 


Bureau Gendarmerie

 

Edouard Ebel

Lieutenant-colonel de la Gendarmerie nationale

edouard.ebel@intradef.gouv.fr

Le lieutenant-colonel Edouard Ebel est l’auteur d’une thèse intitulée « la police en Alsace de mille huit cent à mille huit cent soixante dix ». Il dirige le bureau Gendarmerie de la Division recherche, étude et enseignement.

 

Domaines de recherche :

  • Histoire des forces de l’ordre (Police, Gendarmerie, Armée).
  • Histoire des activités et pratiques policières

 

Publications récentes :

Drévillon Hervé et Edouard Ebel (dir.), Symbolique, traditions et identités militaires, Vincennes, PGP, 2020.

 


 

Laurent López

Professeur certifié en position de détachement au sein de la de la Gendarmerie nationale

laurent3.lopez@intradef.gouv.fr

Le commandant Laurent López est l’auteur d’une thèse de doctorat intitulée La guerre des polices n’a pas eu lieu. Gendarmes et policiers, coacteurs de la sécurité publique sous la Troisième République (1870-1914), publiée sous le même titre en 2014 aux Presses de l'Université Paris-Sorbonne. Il est chercheur associé au Centre d'études sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) et chargé d'enseignement dans diverses universités, dont l'Institut d'études judiciaires de l'Université Paris-Assas, ainsi que dans la classe préparatoire intégrée de la gendarmerie nationale.

 

Domaines de recherche :

  • Histoire des forces de l’ordre (polices, gendarmeries) nationales et européennes et de leurs relations mutuelles
  • Histoire des activités et pratiques policières (maintien de l’ordre, police judiciaire, police administrative)
  • Histoire de la criminalité
  • Histoire des relations entre les forces de l’ordre et les forces armées

 

Publications récentes :

Direction du n° spécial consacré à la gendarmerie de la Revue historique des armées, Être gendarme, ici et maintenant, en France et ailleurs, 2019, n° 295. URL : https://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/rha/rha295

 


 

Régis BATY

Parlant plusieurs langues dont l'allemand, le russe et le hongrois, ce sous-officier d'active, précédemment affecté en Allemagne, sert au S.H.D depuis août 2020. Auteur de méthodes d'enseignement des langues de manière intuitive, il a soutenu en 2008, à l’université Marc Bloch de Strasbourg, sous la direction du Professeur Bernard Vogler, une thèse en histoire contemporaine intitulée La valeur documentaire des archives soviétiques sur les Français internés en URSS, sous statut militaire, entre 1940 et 1945.

 

 Domaines de recherche :

 

  • Les prisonniers de guerre français et luxembourgeois de la compagne de Russie de 1812,
  • Les gendarmes français décédés en Indochine entre 1946 et 1955,
  • L’enseignement des langues dites difficiles parmi les personnes souffrant de troubles de concentration, notamment grâce à l’introduction de moyens mnémotechniques si possible d’inspiration historique.

 

Publications récentes :

BATY Régis, Отношение жителей Эльзаса, Мозеля и Люксембурга к нацистскому «Европейскому проекту» [Les Alsaciens-Mosellans et les Luxembourgeois face au projet de nazification] », in : actes du colloque international sur l’histoire sociale de la Seconde Guerre mondiale [qui s’est tenu à Tambov (Russie) du 26 au 28 août 2016], ed. GTU, Tambov, 2017, p.61-73.

BATY, Régis « Le contexte de la mémoire des enrôlés de force en France » in Les enrôlés de force en Union soviétique. Actes du colloque du 7 mai 2015, ed. Th. Grobois- Editions universitaires européeennes, Luxembourg,2017, p 97-118.

BATY, Régis, Ich möchte – Je voudrais parler français. Eine intuitive deutsch-französische Sprachmethode, samizdat, Strasbourg, 2018, 192 pages.

 


Bureau Marine

 

Patrick Boureille

Professeur certifié

patrick1.boureille@intradef.gouv.fr

Patrick Boureille est l’auteur d’une thèse en histoire intitulée « La Marine française et le fait nucléaire (1945-1972) ». Il est membre du conseil scientifique du GIS d’histoire et des sciences de la mer, et chercheur partenaire de l’UMR SIRICE (Sorbonne, Identité, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe).

 

Domaines de recherche :

  • Histoire politico-militaire depuis 1945
  • Histoire navale contemporaine et stratégie maritime
  • Histoire des relations internationales depuis 1945
  • Histoire des armes de destruction massive (nucléaire, bactériologique, chimique) et lasers
  • Histoire des sciences et des techniques de l’armement
  • Histoire des conflits contemporains
  • Cultures militaires, mentalités et histoire sociale des forces armées

 

Publications récentes :

« Sécuriser les routes du pétrole voisines des côtes de la métropole (1945-1980) », in Alain Beltran (dir./ed.), Les routes du pétrole. Oil Routes, Bruxelles, 2016, P.I.E./Peter Lang, p. 365-384.

« Das Todbrigende Zusammenspiel von Wissenschaft, Technologie und Krieg : Der Einsätz von chemischen Waffen zwischen 1914 und 1918. / Les noces barbares de la science, de la technologie et de la guerre : l’usage des armes chimiques entre 1914 et 1918 ». in Materialschlachten 1916. Ereignis, Bedeutung, Erinnerung, Zentrum für Militargeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr (dir.), Ferdinand Schöningh, Paderborn, 2017.

 


 

Dominique Guillemin

Professeur certifié

dominique.guillemin@intradef.gouv.fr

Monsieur Dominique Guillemin est actuellement doctorant à l’École pratique des hautes études. Doctorat en cours portant sur « Les opérations extérieures de la Marine depuis 1962 » (dir. Martin Motte, EPHE).

Affecté au Bureau marine du DREE et responsable de l’axe « Histoire des opérations ».

 

Domaines de recherche :

  • Histoire navale post-1945
  • Applications politiques de la puissance navale
  • Conflits et opérations outre-mer
     

Publications récentes :

« De la sécurisation des voies maritimes à la diplomatie navale de coercition. L’action de la marine nationale pendant la guerre Iran-Irak, 1980-1988 », actes du colloque Le pétrole et la guerre, Alain Beltran (dir./ed.), Bruxelles, P.I.E. Peter Lang, 2012, p. 335-362.

« Durer face à un littoral hostile : la Marine nationale dans la guerre du Kosovo (juillet 1998-juin 1999) », actes du colloque L’occupations militaires des espaces maritimes et littoraux en Europe de l’époque moderne à nos jours, SHD-CESM-université de Lille-III-université de Hull, Paris, Economica, 2014, p. 384-401.
 

« « Le rôle de la Zone Sud de l’océan Indien dans la politique de défense française, 1946-1986 », Mayotte en France. Enjeux et tensions, Pr. Hubert Bonin (dir.), Paris, Les Indes savantes, 2017, p. 311-332.

 


 

Dr. Céline Marangé

Docteure en science politique

celine.marange@intradef.gouv.fr

Céline Marangé est chercheuse au sein de la Division Recherches, Études et Enseignement (DREE) du Service historique de la Défense (SHD) et chercheuse associée au Centre de recherche en histoire des Slaves (CRHS) de l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne.

Docteure en science politique (Institut d’Études politiques de Paris), elle a été Fox International Fellow à l’Université de Yale et post-doctorante en histoire à l’Université Paris 1. Elle a enseigné plusieurs années aux Etats-Unis, à Columbia et à Harvard, et a donné des cours à l’INALCO et à Sciences Po. De 2014 à 2020, elle était chercheuse sur la Russie et l’Ukraine à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM). Diplômée de l’INALCO, elle est aussi traductrice du russe.

Elle est membre du comité de rédaction de deux revues : Histoire@Politiqueédité par le Centre d'histoire de Sciences Po, et l’Annuaire français de relations internationales, édité par le Centre Thucydide de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas.


 

Domaines de recherche

Histoire des relations internationales et des conflits contemporains.

Espaces maritimes contestés et enjeux de sécurité en Europe et en Asie.

Histoire politique et militaire du Vietnam et de la Russie aux XXe et XXIe siècles.

Culture stratégique et stratégie navale de la Russie.


 

Principales publications

  • Ouvrages personnels

Céline Marangé, Le communisme vietnamien, 1919-1991. La construction d’un État-nation entre Moscou et Pékin, Paris, Presses de Sciences Po, 2012, 612 p.

Nicolas Berdiaev, Pour un christianisme de création et de liberté, Paris, Éditions du Cerf, 2009, réédition 2018, textes rassemblés, traduits du russe et présentés par Céline Marangé, 140 p.

  • Direction d’ouvrages et de numéros

Céline Marangé et Maud Quessard (dir.), Les guerres de l’information à l’ère numérique, Paris, Presses Universitaires de France, 2021, 450 p.

Céline Marangé (dir.), Les conséquences de la crise ukrainienne en Europe, Les Champs de Mars. La revue des études sur la guerre et la paix, n°29, août 2017, 261 p.

Isabelle Facon et Céline Marangé (dir.), L'ambivalence de la puissance russe, Revue de Défense nationale, n°802, été 2017, 248 p.

Céline Marangé (dir.), Les gauches et les colonies, Vingtième Siècle : Revue d'histoire, n°131, juillet-sept. 2016, pp. 3-92.

  • Articles récents

« Les désaccords russo-américains sur la stabilité stratégique et le contrôle des armements », Revue de Défense nationale, n°831, pp. 66-74.

“Russia,” dans Thierry Balzacq, Peter Dombrowski, Simon Reich (dir.), Comparative Grand Strategy in the Modern Age: A Framework and Cases, Oxford, Oxford University Press, 2019, pp. 50-72.

 


Bureau Terre

 

Morgane Barey

Lieutenant de l’armée de Terre

morgane.barey@intradef.gouv.fr

Officier sous contrat de l’armée de terre, la lieutenante Morgane BAREY est chargée de recherches et d’enseignement au bureau Terre de la division recherches, études et enseignement du Service historique de la Défense. Elle prépare actuellement un doctorat en histoire contemporaine à l’École Normale Supérieure de Cachan sous la direction d’Olivier Wieviorka sur la formation des officiers français (terre, mer, air) durant la Seconde Guerre mondiale (Vichy, Londres, Alger).

 

Domaines de recherche :

La formation militaire durant l’entre-deux-guerres et la Seconde guerre mondiale.

L’histoire des écoles de formation initiales.

 

Publications récentes :

  • « Un « soldat nouveau » ? La formation morale des officiers dans la France de Vichy », Revue historique des armées, n°287, 2017
  • « L’École navale des Forces Navales Françaises Libres, Innover en temps de guerre ? », Revue d’Histoire Maritime, n°25, 2018.
  • Morgane Barey et Jean Bourcart (dir), 1917, L’année trouble, Actes du colloque, Presses Universitaires de Rennes, 2019.

 


 

Paul Lenormand 

Professeur agrégé

paul.lenormand@intradef.gouv.fr

Monsieur Paul Lenormand est l'auteur d'une thèse intitulée "Vers l’armée du peuple. Autorité, pouvoir et culture militaire en Tchécoslovaquie de Munich à la fin du stalinisme" (2019). Il est membre du Centre d'Histoire de Sciences Po et du GDR 3607 "Connaissance de l'Europe médiane". Il a notamment enseigné à l'Université de Yale, de Paris-Sorbonne, et à Sciences Po.

 

Domaines de recherche :

  • Histoire de la guerre et des relations internationales
  • Coalitions, alliances et coopération multinationale
  • Résistances et collaborations
  • Reconstruction en sortie de guerre, épurations
  • Culture militaire, normes et pratiques des armées
  • Histoire sociale et culturelle des militaires

 

Publications récentes :

  • « "Mémoire des Nations" » : histoire orale et diversification des sources en Europe centrale, Matériaux pour l’histoire de notre temps, vol. 131-132, 2019, p. 58-60.
  • « Une loyauté en question : l’armée et l’État dans la Slovaquie de Tiso », Les Cahiers Sirice, vol. 21, 2/2018, pp. 47-67. https://www.cairn.info/revue-les-cahiers-sirice-2018-2-page-47.htm

 


 

Géraud Létang 

Professeur agrégé

geraud.letang@intradef.gouv.fr

Diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, monsieur Géraud Létang est l’auteur d’une thèse de doctorat, réalisée au Centre d’Histoire de Sciences Po Paris sous la direction de Guillaume Piketty et intitulée : « Mirages d’une rébellion. Être Français libre au Tchad (1940 – 1943) ». Il enseigne l’histoire contemporaine à l’université Paris-Nanterre.

 

Domaines de recherche :

  • Histoire militaire et anthropologie historique du combat
  • Histoire sociale du fait militaire, des identités combattantes et des imaginaires guerriers
  • Histoire du fait impérial et colonial (France, Royaume-Uni et Italie)
  • Histoire du gaullisme et de la Résistance

 

Publications récentes :

  • En cours de publication : « La promesse de l’ordre. Quête de crédibilité militaire et imaginaires du commandement » in Claire Miot, Guillaume Piketty et Thomas Vaisset (dir.). Militaires en Résistance. Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2020.
  • Février 2018 : Article « Traque impériale et répression impossible. Vichy face aux Français libres du Tchad » paru dans la European Review of History / Revue Européenne d’histoire,(25 : 2, février 2018 , p. 277-294).

 


 

Liste des principaux interlocuteurs de la DREE

Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP)

Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC)

Département de sciences-sociales de l’Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay

Fondation de la Résistance

Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr (ZMS-Bw)

Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP)

GIS d’Histoire & Sciences de la mer

CHERPA (Croyance, Histoire, Espace, Régulation Politique et Administration) de Sciences-Po Aix (pôle « Armées, conflits armés, situations coloniales et post-coloniales)

UMR Sirice (Sorbonne – Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe), CNRS UMR 8138

Fondation de la France libre

Sorbonne Université

Délégation au Patrimoine de la Gendarmerie nationale

Musée de la Gendarmerie nationale

Société nationale d’histoire et du patrimoine de la Gendarmerie

Réseau histoire du ministère des Armées.

Classe préparatoire intégrée de la Gendarmerie nationale

Institut d’études judiciaires « Pierre-Raynaud », Université Paris – Panthéon-Assas

Université Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, Faculté de Droit et de Sciences politiques

Fondation pour la Mémoire de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie (FM-GACMT)

Grande chancellerie de la Légion d’honneur

Musée de l’Armée

Musée de la Marine

Musée de l’Air et de l’Espace

Last modification on 20/07/2021

Research Grants