Jump to Navigation

Référothèque

 

La bibliothèque du SHD vous propose une série de bibliographies sélectives réalisées à l'occasion d'événements récents (expositions, conférences...)

Ces sélections, loin d’être exhaustives, peuvent être complétées en consultant notre catalogue informatisé accessible depuis le site internet du SHD. En outre, les bibliothécaires se tiennent à votre disposition pour vous aider dans vos recherches : n’hésitez pas à les solliciter.

Un nouvel espace "Concours CAPES-agrégation" est également ouvert au Salon Jaune avec une sélection de documents rares !

 

  

6armee 21 f 481.jpg

 

 

 

 

 

 • Cycle de conférences 2018-2019: Combattre

 

Dans le cadre du cycle de conférences 2018- 2019, les bibliothécaires proposent  une sélection d’ouvrages sur le thème « Combattre ». Une rubrique d’ouvrages généraux est complétée par des sections relatives aux thèmes des conférences, dans lesquelles les ouvrages sont classés par sous-thème.

Prochaine conférence le jeudi 10 janvier 2019, au Château de Vincennes, « Combattre sous terre. La guerre des grottes menée par l’armée française au cours des guerres non conventionnelles de 1800 à 2011 » par le commandant Romain Choron, chef de la division des témoignages oraux du département des fonds d'archives (SHD). Bibliographie sélective

 

Programme des conférences.


 

SHDBG_D-A1d-0612-RES-00-0259__4.jpg•  La formation militaire du XVIIIe au XXe siècle

 

Après un XVIIe siècle marqué par la création des écoles militaires, le XIXe siècle voit se développer un ensemble de publications servant de base à l'instruction des soldats.

Le renouvellement profond de l'enseignement militaire se poursuit au XXe siècle - riche en innovations et événements majeurs - pour se ramifier en divers spécialités et degrés de formation.

 

Du 4 mars au 10 mai 2019.

Service historique de la Défense – Château de Vincennes – Avenue de Paris – 94306 Vincennes Cedex.

Pavillon du roi, 1er étage, salle d’exposition (antichambre du roi)

  • Lundi 13h00-17h00                                                                                    
  • Mardi au jeudi 9h00-17h00                                  
  • Vendredi 9h00-16h00                                                                                         
  • Samedi 9h30-15h00
  • Fermeture le dimanche et les jours fériés

 

Pour en savoir plus sur la bibliothèque du SHD

 


 

petit journal.jpg•  Les maréchaux de France

 

Pour en savoir plus sur la bibliothèque du SHD

 


 

L Hermione toutes voiles dehors_Brest.fr_CC BY 2.0_Flickr.jpg 

 

 

•  L’Hermione et les voiliers du XVIIIème et du début du XIXème siècle

 


 

expo DBIB camouflage .jpg •  La tactique du caméléon : le camouflage militaire"

 


 

20180308_Annonce_format_A4_07.jpg•  1704, Vélez Malaga : quand la bataille se déroule

 


 

Affiche Fictions et inventions site internet .jpg Fictions et inventions

 


 

G5504_Promotion_de_l'école_de_santé_Médecins_de_la_grande_guerre.jpgLe Service de Santé des Armées dans la Grande Guerre

 


 

Affiche_A4_Indochine_HD.jpgLes Marins, la Marine et l'Indochine. 1856-1956.

 


 

historique64.jpg  Historiques régimentaires

Histoire des unités de l’Armée française et de ses soldats.

 


visuel prog culturel_bis.jpg  Dessine-moi l'avaiation...

L'illustration dans le domaine de l'aviation.

 


 

FLY_GGG _A5.jpg  La Grande Guerre des gendarmes

 

Présentation de l'exposition

 


 

IMG_INTER_40X60.jpg  Images interdites

 

Présentation de l'exposition

 


 

Visuel Détail.jpg  Le général Delestraint

 

Présentation de l'exposition

 


 

alimentation militaires.png   L'alimentation du soldat

« Une armée marche avec son estomac », disait Napoléon.

En effet, au fil de l’histoire, le ravitaillement des troupes en nourriture a souvent déterminé l’issue des batailles. Avant l’invention de l’appertisation puis de la boîte de conserve au XXe siècle, le pain et la viande séchée et salée étaient la base des rations militaires. L’eau, denrée rare et périssable, était remplacée par des boissons alcoolisées, plus salubres et faciles à conserver.

 


 

 

20160808_101508.jpg     Acquisitions 2016

FORT, Ernest. Documents sur l’infanterie de ligne de 1815 à 1915. Bayonne : 1920.

Portrait d’un colonel en grande tenue. © Service historique de la Défense

 

Première bibliothèque d’Europe en histoire militaire, la bibliothèque du SHD complète et enrichit régulièrement ses collections. Ainsi en 2016, ce sont près de 1000 ouvrages, de toutes époques, qui ont été acquis. Si les plus récents sont à votre disposition en libre-accès, d’autres, anciens ou rares, sont conservés en magasins, voire en Réserve. C’est une sélection de ces documents patrimoniaux exceptionnels, acquis en 2016, que l’équipe de la bibliothèque a le plaisir de vous présenter.

Datant du XVIIIe au XXe siècle, ces documents évoquent différents aspects de l’histoire militaire, reflétant la richesse des fonds de la bibliothèque. Ils ont été regroupés en quatre thématiques : enseignements, uniformes, colonies et Première Guerre mondiale. Ces documents, dont certains constituent l’unique exemplaire conservé dans une collection publique française, sont désormais accessibles à tous.

 


 

SHDAI__AI_6_FI_B92_3317__0001__4.png  La guerre d'Indochine

 

Le 19 décembre 1946, les forces armées du Viet Minh attaquent pour la première fois les forces françaises, marquant le début d’un conflit armé qui ne se terminera qu’avec la signature des accords de Genève le 21 juillet 1954. Ces accords menèrent à la sortie de l’Indochine de l’empire colonial français et à la scission du pays en trois états : le Vietnam, le Laos et le Cambodge.

 

 


Liste alphabétique des auteurs .jpg

 

• La gendarmerie

- Histoire de la Maréchaussée et de la Gendarmerie. Guide de recherche

- Actualisation de la bibliographie de l'histoire de la gendarmerie

      - Liste alphabétique

      - Liste thématique

 

 

 


 

Drevillon_2.jpg   Cycle de conférences 2016-2017 : Guerres, armées, religions

 

Dans le cadre du cycle de conférences 2016- 2017, les bibliothécaires proposent  une sélection d’ouvrages sur le thème « Guerres, armées et religions », vastes champs intrinsèquement liés depuis l’origine de l’humanité et plus que jamais d’actualité. Une rubrique d’ouvrages généraux est complétée par des sections relatives aux thèmes des conférences, dans lesquelles les ouvrages sont classés par sous-thème.

Première conférence le jeudi 29 septembre à 18h30, au Château de Vincennes : Du service de Dieu au service du roi : raison d’Etat et conscience religieuse au XVIIe siècle, par le prefesseur Hervé Drévillon

 


 

__5_Le-Petit-Journal-armee-roumaine-1916.jpg     1916-1919. L'armée roumaine dans la Grande Guerre

 

A l’occasion de l’exposition consacrée à la Roumanie pendant la Première Guerre mondiale, accueillie au château de Vincennes, la bibliothèque vous propose une bibliographie sélective sur ce sujet. Vous y trouverez des documents d’époque et des études plus récentes, analysant le rôle joué par la Roumanie dans le conflit.

 


 

 

militaire et sport_0.jpg  Les militaires et le sport

 

Quoi de plus naturel que de parler de sport à l’heure de l’Euro de football et des Jeux Olympiques d’été !

Dès l’Antiquité, la pratique de plusieurs disciplines montre que la formation sportive est permanente pour les militaires.

A l’occasion de cette présentation, participez à notre jeu concours et retrouvez le personnage célèbre présent sur la photo des élèves de l’Ecole de Joinville, prise à l’été 1914.

Sur la pause déjeuner ou lors d’un passage devant le château de Vincennes, n’hésitez pas à découvrir les présentations thématiques proposées par le Service historique de la Défense.

Présentation des documents en vitrine

Les insignes de la Division de la symbolique

 


 

affiche expo la mer en guerre.png   La mer en guerre

 

De la Première Guerre mondiale, l’histoire a surtout retenu le front, les tranchées, Verdun…

Le rôle joué par la Marine est méconnu et pourtant, celui-ci n’en a pas été moins décisif.

Beaucoup ignorent l’importance des marins, civils et militaires en Manche et en particulier dans le détroit du Pas-de-Calais.

 

Réalisée par le site de Cherbourg du Service historique de la Défense, cette exposition illustre les principaux aspects maritimes du conflit mondial.

 


singe.png  • Animaux de guerre - Animaux soldats

 

Dès l’Antiquité et dans toutes les civilisations, les hommes ont engagé les animaux à leurs côtés quand il leur a fallu se battre.

Jusqu’à la fin du 19e siècle, l’armée est tributaire des animaux, tant tactiquement, que logistiquement.  Au moment de la Première Guerre mondiale, pourtant qualifiée de première guerre «moderne», les technologies nouvelles ne pouvant se substituer d’emblée aux animaux combattants, l'armée se verra toujours contrainte d’augmenter ses effectifs animaliers.

Par la suite, si la place de l’animal change, il reste un auxiliaire militaire d'importance pour  la réalisation de missions où les technologies n'ont pu le remplacer. 

Présentation des documents en vitrine

 


 

SHDAI__AI_1247_FI_061__0001__4.jpg    • La bataille de Verdun à travers les trésors de la bibliothèque du SHD

        © Service historique de la défense

 

Bataille hors-norme, de 300 jours et 300 nuits, marquée par l’ampleur des engagements et des pertes, la bataille de Verdun est devenue l’un des symboles de la Première Guerre mondiale.

Conçue, selon Von Falkenhayn, pour « saigner à blanc » l’armée française, la bataille, où l’artillerie donnera toute sa mesure, fit plus de 700 000 morts entre le 21 février et le 19 décembre 1916.

La plupart des unités de l’armée française ont combattu à Verdun, devenue un haut lieu de mémoire dès la fin de la guerre. De nombreuses pages d’héroïsme ont nourri la mémoire de la guerre : la mort du lieutenant-colonel Driant, les prises des forts de Vaux et de Douaumont, la tranchée de baïonnettes…

Les conditions de vie, les tranchées, la violence des combats et sa durée ont fait de la bataille de Verdun l’une des plus implorantes de la guerre de 1914-1918, voire de celles du XXe siècle.

 

Présentation des documents en vitrine

 


 

 

DSCN0129.JPG    Acquisitions 2015

LYAUTEY, Hubert (maréchal), Paroles d'action, 1900-41926, Paris, Armand Colin, 1927.

 

Riche de plus de 800 000 documents conservés au château de Vincennes, la bibliothèque du SHD complète et enrichit régulièrement ses collections. En 2015, ce  sont près de 1000 ouvrages, de toutes époques, qui ont été acquis. Si les plus récents sont à votre disposition en libre-accès, d’autres, anciens ou rares, sont conservés en magasins, voire en Réserve. C’est une sélection de ces documents patrimoniaux exceptionnels, acquis en 2015, que l’équipe de la bibliothèque a le plaisir de vous présenter.

Datant du XVIIIe au XXe siècle, ces documents évoquent différents aspects de l’histoire militaire, reflétant la richesse des fonds de la bibliothèque. Manuscrits ou imprimés, aux reliures précieuses ou anodines, ces documents, dont certains constituent l’unique exemplaire conservé dans une collection publique française, sont désormais accessibles à tous. Belle découverte !

 

Almanach gendarmerie 1777-2.JPG     Acquisitions 2014

 

Almanach et état de la Gendarmerie pour l’année 1777, Nancy, chez la veuve Leclerc, 1777.

Reliure de maroquin brun aux armes de France (cote : R 12° 21)


 

Paris 10e, les premieres femmes facteurs le 1er juin 1917 photographie de presse agence Rol.JPEG   • Les femmes pendant la Grande Guerre

Premières femmes facteurs, Paris, juin 1917 © Gallica/Agence Rol

 

Pendant la Grande Guerre, les hommes sont au front. Les femmes les remplacent à l’arrière dans la vie de tous les jours mais aussi dans les usines. Le retour des soldats les renvoie au foyer.  Mais ces années à l’usine ont marqué le début de l’évolution de la place des femmes dans le monde du travail et le développement de leurs revendications sociales.

 


 

Espionnage 1 GM (1).jpg  •  Le renseignement pendant la Grande Guerre

 

L’ampleur du conflit et les conséquences parfois dramatiques de l’absence d’informations conduisent les états-majors à développer des services de renseignement et de contre-espionnage. Loin de l’image de Matta Hari, des services s’organisent, se professionnalisent. Leur rôle, pour être obscur, n’en est pas moins déterminant, et préfigure déjà l’importance qu’il aura lors du second conflit mondial.


 

9782758701262.jpg   •  Les écrivains militaires de Monluc à Charles de Gaulle

 

Récits de guerre et témoignages personnels, réflexion stratégique et essais historiques : de nombreux militaires, chefs de guerre ou combattants jusqu’alors peu connus, ont produit une œuvre qui ne cesse de s’enrichir. La bibliothèque du Service historique de la Défense en conserve la mémoire, pour toutes époques. C’est par une sélection de quelques dizaines de titres, du XVIe siècle à nos jours, que les bibliothécaires vous invitent à (re)découvrir des textes dont les auteurs ont, pour un temps, troqué l’épée pour la plume.


 

Fantassins français en tenue bleu horizon et casque Adrian.jpg    •  Le bleu horizon

© La guerre documentée. Libre de droit

 

En 1915, l’armée française adopte l’uniforme bleu horizon pour remplacer le pantalon garance, tirant les conclusions de l’inadaptation de cette tenue aux réalités de la guerre moderne, et des trop lourdes pertes consécutives. Présentation de documents sur les uniformes et l’équipement des Poilus.

 

Présentation des documents en vitrine


 

1280px-Meissonier_-_1814,_Campagne_de_France.jpg    • La campagne de France de 1814

1814, campagne de France. Tableau d'Ernest Meissonier

 

La campagne de France, qui eut lieu de janvier à avril 1814, constitue l’une des dernières campagnes de l’Empire, au cours de laquelle l’empereur tente de sauver son trône et face à la menace d’invasion  de la France par les troupes coalisées. Toutefois, et malgré plusieurs victoires, il ne peut empêcher  l'entrée des troupes prussiennes et russes dans Paris, let se voit contraint d’abdiquer le 6 avril 1814, avant de partir en exil à l'île d'Elbe.


 

conscrit3.jpg  • La conscription en France

Le tirage au sort et le passage sous la toise, image populaire du début du XIXe siècle 

 

La conscription, du latin conscriptus, qui signifie « inscrit sur une liste », « enrôlé », remonte, en France à la Révolution française. Elle fut en effet instituée par la loi Jourdan-Delbrel en 1798, dans l’esprit de la levée en masse qui avait permis, notamment, la victoire de Valmy. Toutefois, elle constitue un prolongement de la garde bourgeoise et des milices provinciales, instituées au XVIIe siècle par le secrétaire d’Etat à la guerre, Louvois.

Plus connue sous le nom de service militaire, la conscription a revêtu plusieurs formes et des durées variables en deux siècles d’existence, jusqu’à sa suspension, le 28 mai 1996, par le Président de la République Jacques Chirac. Ayant marqué des générations de jeunes gens, constituant un rite de passage vers l’âge adulte, le service militaire vit disparaître les derniers appelés du contingent en 2001.


 

Marignan.jpg  • Marignan, 1515 ! et les guerres d’Italie de François Ier  

Anonyme, François Ier lors de la bataille de Marignan

 

A l’occasion de la commémoration de son 500e anniversaire, la bibliothèque vous propose une sélection de documents sur la bataille de Marignan et les guerres d’Italie de François Ier. La victoire de Marignan signa en effet l’avènement de François Ier au pouvoir et contribua à la légende du « roi-chevalier ». Cette sélection est élargie à des ouvrages éclairant le contexte des guerres d’Italie menées par les souverains français au cours du XVIe siècle. Les documents en libre-accès en salle de lecture y sont signalés en surbrillance. Les documents conservés en magasins sont quant à eux disponibles sur simple demande de communication par bulletin.

 

Présentation des documents en vitrine


 

 

-Cambronne_à_Waterloo-_d'Armand_Dumaresq_(Exposition_Universelle_de_Paris_1867).JPG  • Waterloo

Armand Dumaresq, Cambronne à Waterloo

 

Pour le bicentenaire de la bataille de Waterloo, une reconstitution commémorative eut lieu du 18 au 21 juin 2015 sur les lieux-mêmes où se sont affrontées, en 1815, l'armée française dite « Armée du Nord », emmenée par l'empereur Napoléon Ier, et l'armée des alliés, commandée par le duc de Wellington et composée de Britanniques, d'Allemands et de Néerlandais, secourue par l'armée prussienne commandée par le maréchal Blücher.

A cette occasion, la bibliothèque vous propose une sélection bibliographique de documents sur la reconstitution et la commémoration de la bataille.

Après une sélection de quelques ouvrages généraux présentant le déroulement des événements, vous trouverez des guides historiques permettant de suivre un itinéraire commémoratif à travers la découverte des sites et monuments de Waterloo. Pour revivre l’épopée, nous vous proposons également un choix de récits et témoignages, offrant le point de vue des différents protagonistes, français, anglais, prussiens, belges ; chefs militaires ou simples soldats ; enfin nous vous suggérons des documents sur les uniformes et l’équipement des forces armées en présence et reliques de la bataille. En outre, nous vous présentons quelques numéros de revues ainsi qu’une webographie.

Dans cette bibliographie, vous trouverez des documents en libre-accès en salle de lecture, signalés en surbrillance, et des documents en magasins, disponibles sur simple demande de communication.

 

Présentation des documents en vitrine


 

Santé militaire.jpg  Santé militaire, santé coloniale. Guerres, maladies et empires au long du XIXème siècle

 

A l’occasion de la journée d’études Santé militaire, santé coloniale. Guerres, maladies et empires au long du XIXe siècle organisée au Service historique de la Défense le 6 février 2015, les bibliothécaires ont eu le plaisir de vous présenter 11 documents reflétant la richesse de ce sujet de recherche.

Témoignages de médecins, textes règlementaires, préceptes hygiénistes, médecine coloniale… Tous ces documents témoignent de l’importance du thème médical et prophylactique au sein des armées, en temps de guerre mais aussi en période de paix. 

L’aspect institutionnel du Service de Santé des Armées, son organisation et l’enseignement de la médecine militaire, ainsi que le champ original de la médecine coloniale trouvent ainsi écho dans une sélection de documents que nous vous invitons à découvrir.


 

img295-ConvertImage.jpgLa Croix de guerre

Croix de guerre avec palme et une étoile © Service historique de la défense

 

En dépit de l’âpreté des combats et des innombrables actes de bravoure qui en résultèrent, il fallut attendre le 2 avril 1915 pour que soit créée la Croix de guerre. Décoration originale, permettant de récompenser chaque soldat valeureux autant de fois que nécessaire au moyen d’agrafes matérialisant les citations, elle est très vite devenue le symbole même du Poilu victorieux.

A l’occasion des célébrations du centenaire de cette décoration, adaptée par la suite pour les conflits postérieurs, cette bibliographie vous propose une sélection de documents sur les décorations de la Première Guerre mondiale en général, et la Croix de guerre en particulier.


 

180px-2eDB-insigne.jpg• Les combattants pour la Libération de la France

Insigne de la 2e DB (division blindée), du général Leclerc

 

La Libération est le résultat d’une reprise progressive par les forces alliées des régions occupées de la France métropolitaine. La documentation sur le sujet est abondante, c’est la raison pour laquelle nous vous proposons une bibliographie thématique axée sur la progression des troupes durant l’année 1945. Après les débarquements de Normandie et de Provence et la Libération de Paris, en 1944, les combats se poursuivirent à l’Est en Alsace, et à l’Ouest dans les régions de Bretagne, Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

Cette bibliographie s’ouvre par des références sur le contexte de la Libération de la France, puis viennent quelques synthèses sur les combats dans les villes et régions libérées. Elle se poursuit par un focus sur les héros, connus ou anonymes, de la Libération, et les unités combattantes. Enfin, elle s’achève sur une sélection de quelques revues.

 

Présentation des documents en vitrine


 

 

exposition-dragoon-08.jpg    • Opération Dragoon : le débarquement de Provence (1944)

Le débarquement de Provence : Image de l'exposition Opération Dragoon : le débarquement de Provence, tenue au château de Vincennes en 2014 

 

Le débarquement de Provence, qui eut lieu entre Toulon et Cannes à partir du 15 août 1944, fut parfois occulté par l’importance du débarquement de Normandie, deux mois plus tôt. Il fut pourtant déterminant pour la libération du sud de la France. Près de 350 000 hommes y prirent part du côté allié. À l'origine appelée Anvil « (enclume » en anglais, témoignant bien de la volonté des Alliés de prendre l’occupant entre les armées débarquées en Normandie et celles remontant du sud de la France ), l’opération prit pour nom de code Dragoon, Churchill estimant avoir été contraint (dragooned en anglais) d’accepter un plan qui n’avait pas sa préférence.


 

Tags:


Main menu 2

Article | by Dr. Radut