La Passion de Roland Garros. Biographie écrite par Jean Ajalbert.

R12°30

Avant que son nom soit donné, à titre posthume, à un célèbre stade et un tournoi de tennis mondialement connu, Roland Garros (1888-1918) fut un pilote d'avion célèbre du début du XXe siècle. Engagé volontaire dès 1914, il abat quatre avions allemands en un mois avant, à son tour, d'être abattu et envoyé en captivité en Allemagne. Son personnage inspirera celui de l'un des héros du film la Grande illusion. Libéré en 1918, il reprend immédiatement le combat. Mais la veille de son trentième anniversaire, il est mortellement blessé en combat aérien et disparaît, fauché en pleine gloire.
Très touché par la disparition de celui qu'il considérait comme un fils spirituel, le romancier Jean Ajalbert, qui avait accueilli Garros pour son dernier Noël au château de la Malmaison dont il était aussi le conservateur, écrivit la Passion de Roland Garros, biographie aux accents christiques célébrant l'héroïsme d'un jeune homme ayant brûlé sa vie. Cet exemplaire, qui a appartenu à l'auteur, est unique : il est relié avec un morceau de la toile du fuselage du premier avion allemand abattu par Roland Garros. Occulté par René Fonck, Georges Guynemer ou encore Charles Nungesser, Garros trouvait là un hommage aussi intime qu'émouvant.

Imprimer la page
Dernière modification le 18/05/2020
Partager: