Conditions d’accès

Librement communicable

Conditions d'utilisation

Librement reproductible

Description physique

0,75 mètre linéaire
Export PDF de l'IR

Inventarios

Fonds Général Guy Simon.

Fechas

1956-2005

Présentation du contenu

En 1958, le général Guy Simon, alors capitaine, prend le commandement du commando d'Extrême-Orient après six années passées au sein du 19e régiment de marche d'infanterie coloniale en Indochine. Le commando, composé essentiellement d'Indochinois, est envoyé en Algérie, où il restera jusqu'à sa dissolution à Alger en 1960. Les Indochinois furent mutés à Bayonne au 1er régiment parachutiste d'infanterie de marine.

Dès lors, le général Simon s'investit dans l'aide à l'intégration de ces anciens du commando, autant dans la vie civile que dans l'institution militaire pour ceux d'entre eux qui souhaitent y rester. Il se soucie également du sort des réfugiés de l'ancienne Indochine, qui arrivent en masse en Europe à partir des années 1970. Il sera ainsi président du Comité d'entraide pour les réfugiés d'Indochine et de l'Association nationale des anciens d'Indochine et du souvenir indochinois (ANAI).

Le fonds est composé de trois parties : des archives relatives à l'organisation et aux activités opérationnelles du commando d'Extrême-Orient ; une partie consacrée à l'activité associative du général au sein du Comité d'entraide pour les réfugiés d'Indochine et de l'ANAI ; enfin une partie composée de documentation sur les réfugiés indochinois.

Provenance
Simon Guy; Simon Guy

Última modificación el 19/11/2019