Conditions d’accès

En application du code du patrimoine (article L 213-2), ces dossiers sont communicables dans un délai de 50 ans à compter du dernier document.

Description physique

6,5 ml

Export PDF de l'IR

Inventarios

Base aérienne 114 : Aix-les-Milles

Fechas

1939-2002

Présentation du contenu

La base aérienne 114 est située sur le terrain des milles à l’ouest d’Aix-en-Provence.

Avant 1940 le terrain d’Aix-les-Milles sert aux avions de liaison de l’état-major de la 4e région aérienne. De 1942 à 1944 les Allemands utilisent les installations. En 1945 la base accueille les avions de la section de liaisons aériennes 91. A partir de 1947 la piste est agrandie et des constructions nouvelles apparaissent.

L’état-major de la 4e région aérienne s’est installé dans la ville d’Aix-en-Provence à la caserne Forbin. Il est progressivement rejoint par d’autres éléments : bataillon de l’Air 1/114, compagnie de transmission Air (CTA) 804, escadrille de liaisons aériennes (ELA) 44, section de l’Air des Milles, éléments éloignés de Nîmes, Istres et Ajaccio…

A compter de 1950, les unités vont progressivement gagner le terrain des Milles, ce qui entraîne en 1959 la création de la base aérienne 207 qui sera dissoute en 1960. Les éléments des Milles sont alors de nouveau rattachés à la base aérienne 114 d’Aix-en-Provence.

L’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) s’installe aux Milles de 1963 à 1976.

En 1967, tous les éléments de la base aérienne 114 sont regroupés aux Milles et la caserne Forbin d’Aix-en-Provence est totalement évacuée en 1974.

Le 1er septembre 1982 l’escadron d’hélicoptères (EH) 5/67 « Alpilles » quitte la base aérienne d’Istres pour s’installer sur celle d’Aix-les-Milles.

La base est dissoute le 1er juillet 2002 pour devenir le DA114 (détachement aérien 114) qui est définitivement fermé le 1er septembre 2003.

La BA114 a été baptisée Général-Andrier en 1971 du nom du général qui a trouvé la mort le 15 septembre 1959 dans l'accident d'un avion de l'ELA44 qui s'est écrasé sur la gare de triage de Nîmes.

Ce fonds est composé essentiellement de JMO, de dossiers d’activité aérienne, et de dossiers d’infrastructure.

Última modificación el 05/02/2020