Conditions d’accès

Archives publiques

LES INFORMATIONS ENREGISTREES DANS LA BASE DE DONNEES AGAPE SONT DESTINEES AUX PERSONNELS DU CAAPC AYANT BESOIN D'EN CONNAITRE. LE LECTEUR NE PEUT PAS ACCEDER DIRECTEMENT AUX INFORMATIONS, IL DOIT DONC SAISIR LE CENTRE POUR CONNAITRE LES DOSSIERS INDIVIDUELS CONSERVES.

LA COMMUNICATION DES DOCUMENTS S'EFFECTUE EN SALLE DE LECTURE ET SELON LA LEGISLATION EN VIGUEUR FIXANT LES DELAIS DE COMMUNICABILITE DES DOCUMENTS ET LES POSSIBILITES DE DEROGATION :

- CODE DU PATRIMOINE, LIVRE II, ARCHIVES ART. L 213-1, 213-2 ET 213-3.

Conditions d'utilisation

LA REPRODUCTION DES DOCUMENTS S’EFFECTUE SELON LEUR ETAT. IL EST POSSIBLE D’OBTENIR DES PHOTOCOPIES ET DES NUMERISATIONS

Description physique

Le fonds après classement consiste en 0,96 mètre linéaire d'archives collectives définitives, conservées dans 1 boîte et 3 cartons de type Cauchard.

Classement

Les archives collectives ont été classées de manière thématique par l'archiviste :

- Effectifs (suivi des embauches et mouvements des personnels),

- Rémunération.

Export PDF de l'IR

Inventory

Archives de Châtellerault: Personnel civil: Gestion du personnel de l'atelier de construction de Creusot (1937-1945)

Dates

1937-1945

Présentation du contenu

Le fonds comporte des dossiers individuels, cotés AP, enregistrés dans la base de données Agapé (Application de gestion des archives de personnels) et ne sont pas listés dans le présent répertoire (cf § 4 conditions d'accès).

Le fonds traité dans ce répertoire numérique concerne la gestion des personnels de l'atelier de construction du Creusot.

Il comprend des registres concernant les embauches et radiations des personnels, ainsi que les cotisations sociales et retraites.

TABLE DES SIGLES

ABS : Atelier de Construction de Bourges

CAAPC : Centre des Archives de l'Armement et du Personnel Civil

EFAB : Etablissement de Fabrication d'Armements de Bourges

ETBS : Etablissement Technique de Bourges

SHD : Service Historique de la Défense

Provenance
Atelier de Construction du Creusot
Organisme responsable de l'accès
Châtellerault
Évaluation

L’ensemble des archives a été conservé, notamment à titre d'échantillon les registres de rémunérations de la seconde guerre mondiale.

Historique de la conservation

Les archives ont été conservées par GIAT Industries Centre de Bourges avant d’être versées au CAAPC. Par ailleurs, des documents contenus dans les dossiers individuels mentionnent que la majeure partie des archives de l’Atelier de Construction du Creusot a été détruite lors des bombardements du Creusot en 1942.

Biographie et histoire

L'atelier de Construction du Creusot, issu de la nationalisation de deux ateliers de la Société Schneider et Cie, était un établissement rattaché à une direction de l'Artillerie.

En juin 1940, l'atelier ferma et les ouvriers furent intégrés au sein de la Société Française de Matériel d'Armement (SOFMA) avant d'être à nouveau mis à la disposition de la Direction des Etudes et Fabrication d'Armement, suite à l'arrêt des fabrications d'armement.

Cet établissement s'était replié à Saint-Fons près de Lyon en 1940. Les personnels repliés étaient gérés par l'Atelier de construction de Lyon.

L'Atelier de Construction du Creusot cessa de fonctionner à la fin de la seconde guerre mondiale.

Last modification on 06/01/2021