Conditions d’accès

Archives privées

Communicable et reproductible librement.

Export PDF de l'IR

Inventory

Fonds du colonel Henri Bouvard

Dates

1914-1939

Présentation du contenu

Le fonds se compose essentiellement de notes et de tapuscrits des écrits et recherches du Colonel Henri Bouvard dans le domaine de la Première Guerre mondiale. Il s’agit de la construction probable d’un ouvrage inédit.

Provenance
Colonel Henri Bouvard (1877-1965)
Organisme responsable de l'accès
Vincennes
Biographie et histoire

Henri Joseph Gustave Bouvard est né à Etampes (Seine et Oise), le 9 octobre 1877. Engagé volontaire, il entre à l’Ecole spéciale militaire, à Versailles, en tant qu’élève de seconde classe, le 27 octobre 1896, puis de première classe en avril 1898. Intégré au 25e régiment d’infanterie, il est promu sous-lieutenant en octobre 1898, et lieutenant le 1er octobre 1900. Muté au 47e régiment d’infanterie et détaché à l’Ecole de guerre le 24 mai 1910, il sera promu capitaine le 26 juin 1911. En janvier 1913, il est muté à l’Ecole supérieure de guerre en même temps qu’il est affecté à l’état-major du 17e corps d’armée. Il entre en campagne à l’état-major de la 67e division le 2 août 1914. Affecté au 3e bureau du Grand Quartier Général le 31 août 1917, il est promu chef de bataillon le 24 décembre 1917. Placé à la disposition général Pétain 21 mars 1918, promu lieutenant-colonel le 24 mars 1922, il restera au service de Pétain jusqu’en 1926. Le 27 octobre de cette même année, il fait valoir ses droits à la retraite, est rayé des contrôles de l’activité et nommé au même grade dans les réserves. Le 10 février 1927, il est mis à la disposition du général commandant supérieur des troupes d’Indochine, puis affecté à l’état-major du Groupement Cochinchine-Cambodge le 22 avril 1927. Le 16 juillet 1927, il est admis dans les cadres de réserve de l’Infanterie coloniale, et promu colonel de réserve le 26 décembre 1928. Affecté au 11e régiment d’Infanterie coloniale le 1er juin 1932, il servira au Centre de mobilisation de l’Infanterie coloniale à partir de juin 1934 et sera lui-même mobilisé le 3 septembre 1939 pour commander le Prytanée militaire. Il est démobilisé le 7 août 1940, rayé des cadres le 8 du même mois, et rayé des cadres de réserve le 9 décembre 1940. Henri Bouvard est l’auteur des Leçons militaires de la guerre (Paris, Masson et Cie éditeurs, 1920), et de La Gloire de Verdun. Les faits, le commandement, le soldat (Paris, La Renaissance du livre, 1922).

Last modification on 02/10/2020