Conditions d’accès

Librement communicable. Le fonds est numérisé et consultable sur le site « Mémoire des Hommes ».

Conditions d'utilisation

Librement reproductible.

Description physique

651 articles représentant 97,26 mètres linéaires.

Classement

Les journaux sont classés par lettre alphabétique des noms de bâtiments.

Autres instruments de recherche

Isabelle Dieu, Élise Manuélian [dir.], Karine Leboucq [dir.]. Sous-série SS Y - Bâtiments de la Flotte principale. Vincennes, 2005-2008.

Export PDF de l'IR

Inventaire

Première Guerre mondiale - Bâtiments de la Flotte principale

Dates

1898-1923

Présentation du contenu

Au sein de la série MV SS (Première Guerre mondiale), la sous-série MV SS Y rassemble les journaux de bord ou de navigation des bâtiments de la Flotte principale et, plus exceptionnellement, des registres de correspondance, des cahiers d'ordre, des journaux d'opération. Ensemble homogène de 652 cartons compris entre 1898-1923, elle occupe presque 100 mètres linéaires.

Bien que la série SS soit consacrée à la Première Guerre mondiale, les documents qui y sont conservés n'ont pas été exclusivement produits entre 1914 et 1918. Il n'est pas rare de trouver des documents antérieurs ou postérieurs à ces dates.

Les journaux consignent, sous forme d'état détaillé, les éléments relatifs à la vie à bord et aux conditions de navigation. Ils se transmettent de commandant à commandant lors de la passation des pouvoirs ou par le major général si le bâtiment ne naviguait pas. Leur forme comme leur contenu ont été fixés par l'arrêté ministériel du 28 octobre 1910 sur le service à bord.

Les journaux de bord sont rédigés au fur et à mesure des événements et des observations faites, sous la responsabilité de l'officier chef de quart. Ils sont visés chaque jour par l'officier en second et chaque semaine par le commandant.

Le journal de navigation, dit modèle « K », n'est tenu qu'à la mer et ne doit pas quitter la passerelle. Il est également rédigé au fur et à mesure, les événements d'une seule journée ne devant pas tenir en moins d'une page. Il est présenté chaque jour au commandant et chaque semaine à l'officier en second. Ce journal rapporte divers éléments sur les routes prises, la position du navire, les observations relatives aux ordres de navigation, aux accidents et avaries, aux perturbations atmosphériques…

La distinction entre ces deux types de documents est parfois difficile à faire : des imprimés pour journaux de bord ont pu servir à rédiger des journaux de navigation, et inversement. Dans ces cas, le titre original est rectifié de manière manuscrite. Il arrive également que les bâtiments de moindre importance rédigent leurs journaux sur un seul imprimé.

Accroissements

Le fonds est clos.

Historique de la conservation

En application de la circulaire ministérielle du 16 juin 1917, toutes les archives relatives à la Première Guerre mondiale ont été rassemblées par la section historique de l'État-major général de la Marine (1917-1919).

Ces archives ont ensuite été conservées par le Service historique de la Marine, avenue Octave-Gréard à Paris (1919-1974), puis au château de Vincennes (1974-2005), et par le Service historique de la Défense (2005-).

Documents en relations

La sous-série MV SS Ya (MV SS Ya 1-105) contient les journaux de bord de la Flotte auxiliaire. La sous-série MV SS Yc (MV SS Yc 1-119) contient les autres archives des bâtiments de la Flotte principale et de la Flotte auxiliaire.

Dernière modification le 19/11/2019

Format Physique