Conditions d’accès

Archives privées

Description physique

9 cartons.

Classement

    Organisation du fonds (30 dossiers) :

correspondances de Jean Hurault sur les camps de prisonniers de guerre allemands en France<1>articles, brochures, notes diverses sur les camps de prisonniers de guerre allemands en France<2>photocopies de documents d'archives sur les camps de prisonniers de guerre allemands en France<3>courriers divers ne concernant pas les prisonniers de guerre allemands.

Export PDF de l'IR

Inventaire

Fonds « Jean Hurault »

Dates

1944-2005

Présentation du contenu

Archives de l’ingénieur géographe Jean Hurault (1917-2005) sur les prisonniers deguerre allemands en France, données en juin 2006 par son héritier Pierre Frénay

Provenance
Jean Hurault (1917-2005)
Organisme responsable de l'accès
Vincennes
Biographie et histoire

Jean Hurault, polytechnicien, entra à l'Institut géographique national où se déroula toute sa carrière (1942-1981). Amené à réaliser des travaux cartographiques en Afrique et en Guyane, il s'intéressa aussi aux populations autochtones. Il est l'auteur de plusieurs monographies à caractère géographique et ethnographique: Problèmes de toponymie et de représentation du peuplement en Afrique noire (1958); Les Noirs réfugiés Boni de la Guyane française (1961) ; La Structure sociale des Bamiléké (1962) ; Application de la photographie aérienne aux recherches de sciences humaines dans les régions tropicales (1963) ; L'Érosion régressive dans les régions tropicales humides et la genèse des inselbergs granitiques (1967) ; Français et Indiens en Guyane (1972) ; Surpâturage et transformation du milieu physique, formations végétales, hydrologie de surface, géomorphologie, l'exemple des hauts plateaux de l'Adamoua (Cameroun) (1975) ; Sur la frontière Guyane–Brésil,1956-1961-1962-1991, souvenirs et carnets de mission (2005).

À la fin de sa vie, il se consacra à l'étude des conditions de captivité des prisonniers de guerre allemands en France de 1945 à 1947. Jean Hurault réunit sur ce sujet une abondante documentation en vue d'écrire des articles historiques, mais son décès ne lui permit pas de les publier. C'est cette documentation qui a été donnée au Service historique. Elle comprend : des correspondances échangées entre Jean Hurault, divers services d'archives, témoins français et allemands, chercheurs étudiant la captivité des soldats allemands en France à l'issue de la Seconde Guerre mondiale ; quelques articles et études sur les prisonniers de guerre allemands en France ; de très nombreuses photocopies de documents d'archives, en particulier de rapports de la Croix Rouge consultés au centre d'archives du Comité international de la Croix Rouge à Genève.

Dernière modification le 02/10/2020

Format Physique