Nouveau Trésor du SHD ! Insigne PATMAR Haiphong. Période : Indochine

Nouvelle publication
Vincennes
Service historique de la Défense, avenue de Paris, 94306 Vincennes

Cet insigne fabriqué par la maison DRAGO Romainville, est celui de la patrouille maritime (PATMAR) Haiphong.

La patrouille maritime Haiphong est transformée en Dinassaut (Divisions navales d’assaut) le 25 mai 1953. Commandée par le lieutenant de vaisseau Bardet, elle participa aux opérations de la zone de Haiphong durant les années 1953 et 1954. Ses missions consistaient à transporter, débarquer, appuyer l’infanterie, surveiller les cours d’eau et également à assurer le ravitaillement des postes isolés. Elle resta en service jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine en 1954 et fut dissoute le 1er juin 1955.

L’insigne de la PATMAR Haiphong est enregistré dans les collections du Service historique de la Défense sous le numéro INT 0334. Cet exemplaire est exposé dans la vitrine dédiée aux insignes Walt Disney dans le hall central du pavillon du roi au sein du château de Vincennes.

Il représente sur fond d’azur deux sabres d’or garnis de sable, passés en sautoir et surmontés d’une tête de Pluto équipée d’un collier de sable et coiffée d’un salacco (Coiffe traditionnelle retenue pour les tirailleurs indochinois) tonkinois de gueule ; accompagnée de part et d’autre de l’inscription en lettres capitales d’or avec empattement « PAT » à dextre et « MAR » à senestre. A la pointe, l’inscription HAIPHONG en lettres capitales d’or avec empattement.

L’insigne n’a pas fait l’objet d’une homologation rétrospective par le bureau d’étude et d’homologation de la symbolique militaire, probablement pour son caractère humoristique, qui ne respecte pas les règles instituées par la circulaire n°7797 M/SA/DECO du 11 décembre 1953. En effet, l’article 01 précise que l’insigne doit évoquer avec sobriété et simplicité le nom ou l’histoire de l’unité, et que sa présentation artistique ne doit pas nuire à son caractère militaire.

Si sur l’insigne de l’E.A.L.A 14/72 (escadrille d’aviation légère et d’appui 14/72, armée de l’air), l’emploi de la figure de Pluto symbolise la fidélité et l’attachement à la métropole, le Pluto de la PATMAR ferait référence ici à la mascotte de l’unité, qui n’est autre que le chien du commandant, le LV Bardet. Cette représentation se veut très libre puisque, selon les propos recueillis par sa femme, son chien était en réalité un caniche !

Dernière modification le 25/03/2020

Découvrir aussi

Partager: