Ministère de la défense

Le SHD à Cherbourg

 

Vue du SHD à CherbourgLe SHD à Cherbourg est à la fois le centre d’archives de la marine en Manche et en mer du Nord et une bibliothèque spécialisée dans le domaine maritime. installé depuis 1970 à la caserne de l’Abbaye, un des plus vieux bâtiments militaires de Cherbourg, construit en 1784, il est ouvert à tous.

 

Le centre d’archives de la marine en Manche et mer du Nord


En matière d’archives, l’antenne a compétence sur les unités, forces, bâtiments, directions, établissements, services, écoles, organismes de la marine nationale rattachés à l’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord, lequel s’étend sur plus de 870 km de côtes de la baie du Mont Saint-Michel à la frontière de la Belgique.

Les archives s’enrichissent constamment par voie de versement (archives publiques) ou par voies extraordinaires : dépôts, dons, achats (archives privées).

Les fonds les plus remarquables sont les suivants :

  • - archives du commandement de la Marine à Cherbourg, des débuts du port militaire sous Louis XVI jusqu’à 1947 (série A) ;

  • - papiers de l’arsenal maritime et des chantiers navals militaires de Cherbourg, plans et dossiers de bâtiments militaires à voiles et à vapeur construits à Cherbourg, 18ème-20ème siècles (série G) ;

  • - papiers de la direction des travaux hydrauliques de Cherbourg, milliers de plans immobiliers des digues de la rade, de l’arsenal, du port de Cherbourg, des fortifications, casernes, bureaux, sémaphores, etc., de la Marine nationale au sein de tout l’arrondissement maritime, 18ème-20ème siècles (série K) ;

  • - fonds du Génie : plans d’édifices militaires relevant du génie en Normandie, 19ème siècle ;

  • - fonds des divers quartiers maritimes de l’arrondissement maritime de Cherbourg : matricules des gens de mer, matricules des bâtiments civils, rôles d’armement et désarmement des bateaux de pêche, commerce, plaisance, 18ème-20ème siècles (série P) ;

  • - fonds Amiot : fonds privés de plusieurs sociétés de construction aéronautique ou navale, civile ou militaire, fondées par Amiot, industriel cherbourgeois (1916-1987) ;

  • - série continue, en perpétuel accroissement : versements de la préfecture maritime et de toutes les unités de la Marine nationale implantées dans l’arrondissement maritime (depuis 1945).

 

Une bibliothèque spécialisée


Consultation d'un ouvrage au SHD à CherbourgLa bibliothèque est l’héritière de la bibliothèque principale de la marine au port de Cherbourg, fondée vers 1794. Son fonds ancien, constitué antérieurement à 1921, est clos ; il compte 10 000 livres, au contenu assez éclectique car il était destiné à parfaire la culture professionnelle et générale des officiers de la marine militaire. Au sein de ce fonds ancien, 2 500 pièces proviennent de la bibliothèque privée de Thomas Groult, jurisconsulte cherbourgeois du temps des Lumières : imprimés ou manuscrits, ses ouvrages de droit maritime et commercial sont d’intérêt international, national, provincial, local.

La réserve des livres rares et précieux contient trois centaines de volumes, parmi lesquels un incunable de 1481, des livres du 16ème siècle, l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

Le fonds moderne de la bibliothèque, constitué depuis 1921, continue à s’accroître ; il est spécialisé dans les questions maritimes : marine nationale française, marines de guerre étrangères, marines françaises de commerce, pêche, plaisance, littoral de l’arrondissement maritime.

 

Des ressources offertes à tous


Vue de la salle de lecture du SHD à Cherbourg.Installé depuis 1970 à la caserne de l’Abbaye, un des plus vieux bâtiments militaires de Cherbourg, construit en 1784, le service dispose d’une salle de lecture d’une vingtaine de places.

En partenariat avec l’université de Caen Basse-Normandie, le service s’est engagé dans le projet CIMARCONET, numérisation et mise en ligne des registres de l’inscription maritime du Cotentin, qu’il conserve et dont il souhaite faciliter l’accès.

Pour les mêmes raisons, il a entrepris la numérisation d’une partie des milliers de plans qu’il conserve.

 

Quelques chiffres


5,5 km linéaires d’archives.

La bibliothèque compte 30.000 livres, 300 titres de périodiques, dont une soixantaine d’abonnements en cours.

L’échelon collecte environ 80 m linéaires d’archives par an.

L’équipe comprend 11 personnes.

La salle du public accueille 450 lecteurs par an, lesquels réalisent 3.500 séances de travail.

 

En savoir plus


Horaires, accès et conditions de consultation en salle de lecture

Adresse postale et téléphone

L’état des fonds d’archives

Présentation des collections de la bibliothèque

Le SHD à Cherbourg en images

 

Mise à jour : décembre 2014