Ministère de la défense

Le SHD à Caen

 

A Caen, le bureau des archives des victimes des conflits contemporains (BAVCC), qui relève du service historique de la défense, conserve les archives qui ont permis et permettent encore d’honorer et de faire valoir les droits de cinq millions de victimes civiles et militaires des deux derniers conflits mondiaux, mais également des guerres plus récentes comme celles de l’Indochine, de l’Algérie, de la guerre de Corée, des opérations extérieures, etc.

 

Plus de 5 km d'archives


L’histoire du bureau des archives des victimes des conflits contemporains est le reflet de la diversité et de la complexité des politiques menées par les différentes institutions en charges des victimes de guerre depuis bientôt un siècle. Il trouve ses origines pendant la Première Guerre mondiale, en 1916. Dépendant de l’administration des anciens combattants depuis 1940, il est rattaché au ministère de la défense en 1999, et placé sous l'autorité de la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives, avant d’être intégré au service historique de la défense en 2005.

Les archives qu’il conserve, fichiers et dossiers individuels pour l’essentiel, sont celles qu’il a produites depuis 1916 dans le cadre de ses missions :

- établir les actes de décès et de disparitions ;
- attribuer la mention "Mort pour la France" ;
- restituer les objets et liquidités trouvés sur les décédés ou dans les camps de concentration ;
- rapatrier, exhumer et restituer les corps ;
- entretenir les tombes et les nécropoles nationales ;
- rechercher les archives après la Seconde Guerre mondiale ;
- attribuer le titre de déporté ou interné résistant ou politique.

Evalué au dernier récolement à 5657,38 mètres linéaires, le fonds conservé par le BAVCC doit s’enrichir des archives actuellement exploitées par la direction des statuts, des pensions et de la réinsertion sociale du ministère de la défense, et notamment des dossiers individuels de procédure d’attribution des mentions et des titres délivrés aux victimes de la Seconde Guerre mondiale.

 

 

Un centre d’archives ouvert à tous


Depuis son rattachement au service historique de la défense, le bureau des archives des victimes des conflits contemporains est devenu un véritable service d’archives et a entrepris un important travail de mise en conformité avec les normes archivistiques, qu’il poursuit actuellement en reconditionnant, en cotant et en réalisant des instruments de recherche pour chacune des sous-séries, qui composent son fonds et réalisant un véritable cadre de classement.

 

Il est équipé d'une salle de lecture de 15 places.

 

En savoir plus



Accès, horaires et conditions de consultation en salle de lecture

 

Coordonnées postales et téléphoniques

Fiches d'aide à la recherche :
> parcours et destins individuels pendant la Première Guerre mondiale
> parcours et destins individuels pendant la Seconde Guerre mondiale
> parcours et destins individuels pendant la guerre d'Indochine
> parcours et destins individuels pendant la guerre d'Algérie

Attention : le BAVCC à ce jour ne conserve pas l'intégralité des archives du ministère des anciens combattants. Les archives relatives aux pensions, aux soins médicaux gratuits et aux attributions des statuts et mentions relèvent encore de la direction des statuts, des pensions et de la réinsertion sociale du ministère de la défense (DSPRS).

 

Mise à jour : novembre 2010.