Ministère de la défense

En 2012, le BCAAM de Pau devient le CAPM

 

 


Historique du BCAAM


Crée le 1er mai 1961, le bureau central d'archives administratives militaires installé dans la caserne Bernadotte à Pau a été constitué par la fusion des :

- centres liquidateurs des forces terrestres en extrême-orient (CLFTEO) de Carcassonne.

- bureau des archives collectives (BAC) de Paris et de ses sections « Outre-mer » de Toulon et « Maroc » de Pau.

- bureau des archives collectives (BAC) d'Afrique du Nord de Blida à compter du 1er avril 1963 et de l'apport d'archives de l'administration centrale.

Depuis le 18 août 1976, le BCAAM est un organisme extérieur de la direction du Service national (DSN), laquelle dépend du secrétariat général pour l'administration (SGA).

 

La caserne Bernadotte


 

Depuis 1807, la ville de Pau cherchait un bâtiment pour y loger les troupes qui venaient d'Espagne, pendant et après les guerres du premier Empire.

Le 18 décembre 1821,  la municipalité prend la décision de demander que Pau devienne le siège d'une garnison pour 1200 à 1500 hommes. C'est sur un terrain libre, propriété de la ville ancienne « garenne » du parc du château du Roy de Navarre, que le choix se fixe.

Ce nouveau domaine militaire, limité à l'est par l'ancien foirail et la promenade de la haute-Plante, qui forment aujourd'hui le place de Verdun, est séparé du terrain de manœuvre par la rue du Maquis de Béarn et par les promenade du Grand Tour baptisé aujourd'hui rue Bayard (au Sud), cours Camou (Nord), allée du Grand Tour ( Ouest).

Le 12 juin 1824, le ministre secrétaire d'État à la guerre autorise la construction d'une caserne d'infanterie à Pau ; véritable acte de naissance de la caserne.

Dès 1830, des unités, notamment d'Infanterie, occupent les parties viabilisées de la caserne. En 1856, la caserne devient propriété de l'État.

Le plus célèbre régiment stationné ici restera sans aucun doute le 18e de ligne, arrivé le 27 octobre 1871. Ce régiment participe à la grande guerre en se couvrant de gloire, il obtient 9 citations. Il participe au début de la Seconde Guerre mondiale et sera dissout dans l'honneur en 1940.

Entre 1942 et 1944, les forces allemandes occupent le site.

En 1946, c'est dans cette caserne que sera installé le CETAP (centre école des troupes aéroportées) qui rejoindra ensuite le camp d'Astra et deviendra l'ETAP (école des troupes aéroportées).

Le 18e régiment d'Infanterie (issue du 18e de ligne), créé fin 1944 et dissout en avril 1961, stationnera dans la caserne.

Le bureau central d'archives administratives militaires (BCAAM) s'installe dans la caserne en 1961.

Depuis sa création, le BCAAM est un dépôt d'archives intermédiaires dont les missions sont détaillées ci-dessous.

 

Dépôt d'archives individuelles et collectives


 

Chargé de détenir, de conserver et d'exploiter les archives administratives du service national, de l'armée de Terre et des services communs, pour permettre la défense des droits des particuliers et la sauvegarde des intérêts de l'État, le BCAAM est à la fois un dépôt d'archives, un service public et un organisme d'administration.

 

Le BCAAM est chargé de conserver et expoliter les archives individuelles du service national et collectives des formations de l'Armée de Terre pour permettre la défense des droits des particuliers et la sauvegarde des intérêts de l'État.

- dossiers d'officiers de l'armée de Terre et des services communs des grades de sous-lieutenant à colonel inclus, rayés des cadres depuis le 1er janvier 1971 ;

- dossiers des sous-officiers et militaires du rang relevant du Livre II du code du service national jusqu'à leur 90ème anniversaire, à l'exception des sous-officiers honoraires de l'armée de l'Air et des officiers mariniers honoraires.

- dossiers des professionnels des armées relevant du Livre I du code du service national

- dossiers d'étrangers (sauf légionnaires) ayant servi dans l'armée française;

Dépôt d'archives collectives, archives administratives et médicales, des unités dissoutes de l'armée de Terre, détenues depuis plus de 5 ans dans les unités d'active de l'armée de Terre.

S'y trouve notamment les fichiers des citations de 1914 à nos jours (comprenant les ordres généraux correspondants) y compris les décorations « Résistance ».

 

Des missions de service public


 

Le BCAAM exploite ces archives au profit des particuliers et des administrations et délivre les documents et renseignements suivants :

- attestations diverses (services militaires, services aériens etc.);

- copies de pièces médicales et administratives;

- copies de citations;

- vérifications des demandes de carte du combattant;

- copies certifiées conformes d'actes d'état-civil.

Organe d'administration des ressortissants dont il conserve les dossiers, il assure :

- la rectification et la mise à jour des pièces en fonction d'éléments nouveaux ayant force probante, produits par les intéressés eux-mêmes ou résultant d'enquêtes effectuées dans les archives collectives;

- la rédaction des mémoires de proposition pour toutes décorations (légion d'honneur, médaille militaire, ordre national du mérite, médaille des évadés, etc.);

 

Le BCAAM est commandé par un officier supérieur qui possède les prérogatives de directeur de l'établissement.

Depuis le 1er janvier 2012, le bureau central d'archives administratives militaires (BCAAM) de Pau a quitté le giron de la direction du service national (DSN) pour s'intégrer dans la nouvelle organisation du Service historique de la Défense (SHD) sous le nom de centre des archives du personnel militaire (CAPM).

 

Adresse postale : Caserne Bernadotte, 64023 PAU CEDEX

Adresse géographique : Place de Verdun, 64000 PAU

Tél. : 05 59 40 46 92

Fax : 05 59 40 45 53

 

Réception du public : Jours ouvrables de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h00, fermeture le vendredi à 15h00.

 

Pour en savoir plus


Obtenir ses états de service.

Lire aussi la conférence d’Agnès Chablat-Beylot sur « Les fonds conservés au Bureau central d’archives administratives militaires à Pau » présentée à l'occasion des 4e Assises de la Fédération française de généalogie (FFG).

Mise à jour : septembre 2012.